Attentat de Manchester : "On s'attaque à la jeunesse, à la culture, à la démocratie", estime Raffarin

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien chef du gouvernement a réagi au micro d'Europe 1 à l'attaque terroriste qui a frappé la ville anglaise lundi soir.

INTERVIEW

Manchester meurtri. Un attentat au Manchester Arena, à la fin d'un concert d'Ariana Grande, a fait plusieurs dizaines de morts et une soixantaine de blessées dans la ville anglaise. "Je suis terrifié. On le sait, la haine n'a pas de limites. Mais là on s'attaque à la jeunesse, à la culture, à la démocratie. À tout ce que nous représentons tous ensemble, les grandes démocraties doivent être solidaires", a réagi mardi au micro d'Europe 1 l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Poursuivre "la lutte contre le terrorisme". "Nous pensons aux jeunes frappés, aux familles et à tous ceux qui, à un moment ou un autre, dans le passé récent, ont eu cette douleur qui ne peut s'effacer. Dans ces circonstances-là, il faut de la dignité, de la sobriété et continuer avec fermeté notre lutte contre le terrorisme", ajoute-t-il.