Attaque d'Orly : pour Le Pen, le gouvernement est "tétanisé, comme un lapin dans les phares d'une voiture"

  • A
  • A
Attaque d'Orly : pour Le Pen, le gouvernement est "tétanisé, comme un lapin dans les phares d'une voiture"
@ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

La patronne du FN veut "remettre en ordre le pays" sur le "chantier prioritaire" de la délinquance et du terrorisme.

Marine Le Pen a affirmé, samedi à Metz, après l'attaque par un homme de militaires à Orly, que face au terrorisme, "notre gouvernement est dépassé, ahuri, tétanisé". "Notre gouvernement est dépassé, ahuri, tétanisé, comme un lapin dans les phares d'une voiture", a poursuivi la candidate FN, lors d'une réunion publique aux Arènes de Metz devant une salle enthousiaste et presque pleine d'environ 2.500 personnes.

"La lâcheté de toute la classe politique." La patronne du FN veut "remettre en ordre le pays" sur le "chantier prioritaire" de la délinquance et du terrorisme. "Je suis la seule dans cette campagne à oser aborder ces questions qui fâchent". Marine Le Pen s'en est pris à "la lâcheté de toute la classe politique devant le fondamentalisme islamiste, seule ligne de conduite depuis 15 ans que ce fléau prospère, cette lâcheté qui a produit les résultats que l'on sait et que l'on voit encore aujourd'hui à Orly".

Un Français de 39 ans a été abattu samedi matin par les forces de sécurité à l'aéroport d'Orly-Sud, après avoir attaqué une patrouille militaire de l'opération Sentinelle. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête