Assemblée : Edouard Philippe en faveur d'une dose de proportionnelle

  • A
  • A
Assemblée : Edouard Philippe en faveur d'une dose de proportionnelle
"Je pense qu'il est utile qu'une dose de proportionnelle soit introduite à l'Assemblée nationale", estime le Premier ministre.@ Patrick KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre s'interroge encore sur le niveau à donner à cette dose de proportionnel à l'Assemblée nationale.

Edouard Philippe a jugé mardi qu'il serait "utile" d'introduire "une dose de proportionnelle à l'Assemblée nationale", tout en s'interrogeant sur le niveau auquel fixer ce changement prôné par Emmanuel Macron dans le mode de scrutin législatif.

"Je pense qu'il est utile qu'une dose de proportionnelle soit introduite à l'Assemblée nationale". "Ça permet d'ouvrir la répartition des sièges à des courants politiques qui ont du mal à franchir le cap démocratique du scrutin majoritaire", a déclaré le Premier ministre sur franceinfo avant de poursuivre : "Après, il y a un sujet sur la dose. Est-ce que c'est une petite dose, une dose totale ? Là, il y a un sujet."

"Je ne sais pas si ce sera dix ou vingt (pour cent, ndlr), c'est quelque chose qu'il faut regarder dans le détail pour savoir combien de parlementaires restent à l'Assemblée nationale et comment est-ce qu'on organise la nouvelle assemblée, avec moins de députés sans doute, avec un mode de scrutin différent pour les désigner", a-t-il développé.

Emmanuel Macron s'est engagé pendant la campagne présidentielle à introduire une dose de proportionnelle aux législatives, ainsi qu'à réduire d'un tiers le nombre de parlementaires.