Après sa défaite à la primaire, Alain Juppé retrouve Bordeaux

  • A
  • A
Partagez sur :

Dès cette semaine, le candidat déçu de la primaire de la droite et du centre rejoindra la mairie qu'il dirige depuis dix ans.

Pas le temps d'être amer. Ou presque. Alain Juppé, candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre face à François Fillon s'en va dès mardi retrouver ses contrées bordelaises. Dans son discours prononcé dimanche soir après son écrasante défaite - 33,5 % des suffrages, contre 66,5 % pour l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy - Alain Juppé a assuré vouloir "se consacrer pleinement" à sa tâche de maire de Bordeaux "qui m’a donnée et me donne tant de joies", a-t-il assuré.

"Tout reprend". "Les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances. Je termine cette campagne comme je l’ai commencé, en homme libre qui n’aura à transiger ni avec ce qu’il est ni avec ce qu’il pense". Et sa liberté le conduit donc dans la ville qu'il dirige depuis dix ans. "Il a dit plusieurs fois qu'il se consacrerait à Bordeaux", confirme Ludovic Martinez, son directeur de cabinet. "C'est un retour dès cette semaine car il était de toute façon prévu qu'il préside un bureau de métropole jeudi et un conseil de métropole vendredi. Tout reprend". 

A Bordeaux, Alain Juppé pourra compter sur le soutien des des "Bordelaises et des Bordelais qui m'ont à nouveau témoigné leur confiance" : plus de 60 % des voix lui sont en effet revenues alors que, comme au premier tour, la vague François Fillon a déferlé sur la France, comme le montre cette carte