Algérie : Le Pen veut "mettre fin à la double nationalité" en cas d'incidents

  • A
  • A
Algérie : Le Pen veut "mettre fin à la double nationalité" en cas d'incidents
@ EUROPE1
Partagez sur :

INTERVIEW - Marine Le Pen a largement commenté les incidents autour des matches de l'Algérie lors de la Coupe du monde.

"Je suis assez peu intéressée par le football", a déclaré d'entrée de jeu Marine Le Pen dimanche matin, interrogée sur ses préférences pour le Mondial 2014, sur le plateau du Grand rendez-vous Europe 1, i>TELE, Le Monde. La présidente du Front national n'a pas caché son manque d'intérêt pour cette compétition et a même estimé que "les politiques ne sont pas là pour commenter le football et c'est malheureux parce que c'est devenu une habitude".



"Il faut choisir, on est Algérien ou on est Français". Commentant finalement elle aussi le Mondial, Marine Le Pen s'est inquiétée "des conséquences des matches de l'Algérie sur la situation de mes compatriotes". "Je remarque donc que nous allons aligner, [pour une rencontre France-Algérie], des dispositifs policiers aussi importants que pour un 14-Juillet", a -t-elle déploré.

Elle a trouvé "éminemment choquants" les incidents de la nuit de jeudi à vendredi, qui ont entraîné au moins 74 interpellations, accusant les médias de les avoir "passés sous silence". "Il faut que l'Etat retrouve son autorité", a-t-elle demandé. "Il n'y a pas un pays au monde qui accepterait de subir ce que nous subissons sur notre territoire".

La présidente du Front national a estimé qu'il fallait, en cas d'incidents, "mettre fin à la double nationalité". "Il faut choisir, on est Algérien ou on est Français. On est Marocain ou on est Français", a-t-elle martelé. 

"Il faut modifier le code de la double nationalité". La présidente du Front national a également pointé du doigt le nombre de bi-nationaux en France. "Il y avait, inscrits en France pour voter aux élections algériennes, 800.000 électeur", a-t-elle souligné. "C'est trop ! Il faut modifier le code de la double nationalité", a-t-elle ajouté.

Comme on lui demandait si le ramadan allait calmer les esprits, elle s'est insurgée :  "il faut que nous attendions de subir, comme on fait la danse de la pluie, pour espérer que le ramadan va régler le problème de la multiplication récurrente des agressions, des atteintes lors des matches de football de l'Algérie?" "Non, c'est à l'Etat de régler, il faut supprimer la double nationalité, il faut arrêter l'immigration", a-t-elle insisté. "Il faut supprimer l'acquisition de la nationalité automatique au motif qu'on naît sur le territoire français".

"Des sales gosses poussés par l'argent". Marine Le Pen a aussi commenté les agissements passés de l'équipe de France de football estimant que la sélection du Mondial 2014 devait "arrêter de se comporter comme ils ont pu le faire dans le passé, comme des sales gosses poussés par l'argent, méprisants et qui n'ont aucun sens patriotique".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

 CONDAMNATION - Valls dénonce "des incidents insupportables"

ALGÉRIE- Le Pen dénonce des violences "systématiques"

 RATÉ - Marine Le Pen échoue à former un groupe au Parlement européen

 PERE-FILLE - Pour Le Pen, "la page est tournée"