Alain Rousset (PS) élu à la tête de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

  • A
  • A
Alain Rousset (PS) élu à la tête de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Partagez sur :

SANS SURPRISE - Le président sortant de la région Aquitaine, Alain Rousset, a été réélu président, lundi à Bordeaux. 

Le président sortant de la région Aquitaine, le socialiste Alain Rousset, a été élu lundi dès le premier tour à la tête de la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Élu sans problème. Alain Rousset (PS-PRG-EELV), qui avait emporté haut la main les élections régionales (44,3% contre 34% à son adversaire de droite Virginie Calmels), a recueilli la majorité absolue dès le premier tour, lors de l'élection qui s'est déroulée au Conseil régional d'Aquitaine à Bordeaux, nouveau siège de la grande région. Avec 108 voix, Alain Rousset a fait le plein des voix de sa majorité, plus un suffrage. Son seul concurrent à la présidence, le candidat FN Jacques Colombier, a également fait le plein des voix de son camp (29 sièges).

La région "proche de chacun de nos territoires". Lors de son discours d'investiture, Alain Rousset, 64 ans, qui entame son quatrième mandat à la tête de la plus vaste région de France (84.000 km2, soit l'équivalent de l'Autriche) et la quatrième la plus peuplée (5,8 millions d'habitants, autant que le Danemark) s'est engagé à ce que la nouvelle collectivité soit "proche de chacun de nos territoires". "Il n'y aura pas de centralisme bordelais, ni sur le plan économique, ni sur le plan culturel ou universitaire", a-t-il promis, s'engageant à créer une structure dédiée à l'aménagement du territoire au niveau régional. Parmi ses priorités, le socialiste a cité la nécessité d"'inventer une administration du futur", avec des "équipes mobiles pouvant aller sur les territoires" et des "mutualisations".