Alain Juppé désigne Virginie Calmels comme sa dauphine à la mairie de Bordeaux

  • A
  • A
Alain Juppé désigne Virginie Calmels comme sa dauphine à la mairie de Bordeaux
En cas de succès d'Alain Juppé à la présidentielle, Virginie Calmels pourrait lui succéder à la mairie de Bordeaux.@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

Virginie Calmels succéderait à Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, si ce dernier est élu président de la République en 2017.

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé (Les Républicains), a officiellement désigné son adjointe à l'Economie Virginie Calmels pour lui succéder à la tête de la Ville au cas où il remporterait l'élection présidentielle de 2017.

Pour la deuxième circonscription. Le candidat à la primaire de la droite a annoncé son choix lundi matin à ses adjoints lors d'une réunion du bureau de la majorité municipale, a indiqué une source proche, confirmant une information du quotidien Sud Ouest. Selon le quotidien régional, Alain Juppé a également "fait part sans ambiguïté de son choix pour Virginie Calmels sur la deuxième circonscription (centre-ville)" en vue des prochaines élections législatives, circonscription remportée en 2007 puis 2012 par la socialiste Michèle Delaunay.

Tête de liste de droit aux régionales. Virginie Calmels, ex-patronne d'Endemol France qui fêtera ses 45 ans le 11 février, est entrée en politique au côté d'Alain Juppé à l'occasion des municipales à Bordeaux en 2014. Adjointe au maire chargée de l'Economie et de l'Emploi et vice-présidente de Bordeaux Métropole, elle avait été imposée comme tête de liste de la droite et du centre aux régionales par Alain Juppé à l'appareil de l'ex-UMP, avant d'être battue par le socialiste Alain Rousset.

En décembre, le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, avait de son côté proposé à Virginie Calmels le poste de numéro 2 du parti au moment de l'éviction de Nathalie Kosciusko-Morizet, une proposition confirmée par Virignie Calmels. C'est finalement Laurent Wauquiez qui a été nommé vice-président délégué.