Affiches du FN : la Licra déboutée

  • A
  • A
Affiches du FN : la Licra déboutée
@ DR
Partagez sur :

La Licra demandait l’annulation de la campagne "anti-musulmans" du Front national.

A six jours des élections régionales, la justice n’a pas interdit la campagne d'affichage "anti-musulmans" du Front national. C’est ce que demandait la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), qui a été déboutée lundi par le tribunal de grande instance de Marseille.

Dans le détail, le juge des référés, qui est appelé à statuer en urgence, n’a pas tranché l’affaire sur le fond, mettant en avant un problème de procédure.

"Incitation à la haine raciale"

L’affiche avait été diffusée par le mouvement jeunesse du FN, d'abord en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, où Jean-Marie Le Pen est candidat, puis sur son site internet. Elle est désormais visible partout en France. Elle représente une femme intégralement voilée à côté d'une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressaient des minarets en forme de missiles. En titre, le message suivant : "non à l'islamisme".

Pour le Front national, cette décision de justice consacre le droit "dans une campagne électorale, de faire connaître son opinion sur l'islamisme".

"Même si le tribunal ne nous a pas suivis, cela aurait été une honte pour nous de ne pas poursuivre une telle affiche qui est une caricature du message politique, une incitation à la haine raciale", a commenté de son côté Me Michel Pezet, l’avocat de la Licra.