Affaire Fillon : "On ne se laissera pas voler cette victoire", affirme Ciotti

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour le député des Alpes-Maritimes, invité d'Europe 1, François Fillon est victime d'une attaque "concertée".

INTERVIEW

Non il ne lâchera rien. Alors que la menace de poursuites judiciaires, pour des emplois présumés fictifs, handicape lourdement la campagne de François Fillon, la droite veut repasser à l'offensive. Les Républicains ont lancé en fin de semaine une série de meetings à travers toute la France pour remobiliser des militants déboussolés. "François Fillon est très déterminé. Il a la volonté de mener cette campagne vers la victoire quels que soient les aléas et les attaques qu’il subit, des attaques inédites et d’une violence inouïe", a déclaré vendredi Eric Ciotti, invité de la matinale d'Europe 1.

"Une démarche concertée". "On ne se laissera pas voler cette victoire", affirme le député des Alpes-Maritimes, alors que François Fillon, estimant que le parquet national n'a pas compétence dans l'enquête dont il fait l'objet, pourrait maintenir sa candidature même dans l’hypothèse d'une mise en examen. "La droite, les électeurs qui veulent l’alternance, qui veulent tourner la page du socialisme, qui ne veulent pas de Monsieur Macron au pouvoir, ne se laisseront pas voler cette campagne et cette victoire par les attaques qui relèvent d’une démarche concertée de ceux qui ne veulent pas l’alternance", martèle encore Eric Ciotti.