Affaire Ferrand : "il aurait été préférable qu'il se retire momentanément" selon Bourlanges

  • A
  • A
Affaire Ferrand : "il aurait été préférable qu'il se retire momentanément" selon Bourlanges
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Pour l'ancien député, 'il aurait été préférable pour tout le monde, pour la cohérence des candidats d'En Marche! que Ferrand se retire momentanément". 

Jean-Louis Bourlanges, ancien député européen et candidat MoDem pour La République en Marche dans les Hauts-de-Seine, s'est exprimé sur l'affaire Ferrand jeudi matin sur Public Sénat

Un retrait momentané. Pour l'ancien député, 'il aurait été préférable pour tout le monde, pour la cohérence des candidats d'En Marche! avec leur propre discours, que monsieur (Richard) Ferrand se retire momentanément, tant que les affaires judiciaires ne sont pas réglées, des affaires gouvernementales. Ça n'a pas été le cas, je le regrette".

Pas "un problème grave pour les législatives". "Je vois très bien que ça crée un trouble, il ne faut pas non plus en exagérer l'importance", explique l'ancien député qui ajoute : "les enjeux qui sont sur la table sont d'une toute autre nature. Je ne pense pas que ça posera un problème grave pour les législatives. Mais je pense que ça pose un problème de cohérence entre la nature de notre discours et la complaisance à l'égard d'un comportement."

"Je l'aurais fait moi-même". "Je comprends très bien ce qui s'est passé", déclare Jean-Louis Bourlanges. "Monsieur Ferrand, qui est un homme remarquable, a joué un rôle absolument essentiel dans la mise en place d'En Marche!. Il y a quelque chose d'un peu troublant à l'idée de lui demander un sacrifice. Je pense qu'à sa place, je l'aurais fait moi-même", conclut le candidat investi par LREM.