Affaire Bygmalion : acculé, Copé va porter plainte

  • A
  • A
Affaire Bygmalion : acculé, Copé va porter plainte
@ MaxPPP
Partagez sur :

JUSTICE - Le patron de l'UMP a répété qu'il n'était au courant de rien concernant les facturations élevées de certaines conventions.

Dernière minute. Lendemain de scrutin plus que compliqué pour Jean-François Copé. Outre la claque de son parti aux européennes, il doit affronter la colère de nombre de ténors de son mouvement, qui lui demande des explications concernant l’affaire Bygmalion. Pierre Lellouche, député de Paris, a même porté plainte pour "escroquerie ou abus de confiance" afin de "savoir pourquoi cet argent a été détourné". Quelques instants plus tard, des sources concordantes assurent que le patron de l’UMP va lui aussi porter plainte contre X.

Selon Le Nouvel Observateur, Jean-François Copé aurait pris cette décision sur les conseils de René Ricol l’ancien commissaire général aux investissements. Ce même René Ricol qui a refusé d’auditionner les comptes de l’UMP, comme le lui a demandé Jean-François Copé. "On ne fait pas un audit dans le dos des juges. C’est à la justice de faire la lumière sur cette affaire", a expliqué René Ricol.

Acculé, l’élu de Meaux tente d’organiser sa défense en prévision du bureau politique qu’il a lui-même convoqué, mardi matin à 8h30. Une réunion qui s’annonce plus que tendue tant nombre de cadres du mouvement semblent avoir rompu les ponts avec leur président. Pour tenter de passer ente les gouttes, Jean-François Copé pourrait leur annoncer qu’il se séparer de son directeur de cabinet, Jérôme Lavrilleux, honni par les fillonistes depuis le psychodrame de la présidence à l’automne 2012, et celui d'Eric Cesari, directeur général du parti et proche de Nicolas Sarkozy. Pas certain pour autant que cela suffise à calmer la colère qui monte rue de Vaugirard.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

L'ESSENTIEL - Ces trois députés qui font trembler l'UMP

LA GUERRE EST (RE) DECLAREE - Affaire Bygmalion : Fillon pose la question du maintien de Copé

L'INFO POLITIQUE - Bygmalion : Copé refuse de porter le chapeau

LA DÉCLARATION - Pour un élu UMP, Copé fait "du tort" au parti