A Toulouse, Mélenchon dans les pas de Jaurès

  • A
  • A
Partagez sur :

Revenir là où tout a commencé. En août dernier Jean Luc Mélenchon avait fait sa rentrée politique à Toulouse. 

Revenir là où tout a commencé. En août dernier, Jean-Luc Mélenchon avait fait sa rentrée politique à Toulouse. Neuf mois plus tard, le tribun de la France Insoumise la termine au même endroit, avec la dynamique en plus. Car désormais, le troisième homme de cette élection, c'est lui.

L'héritier de Jaurès ? Il y a neuf mois, Jean-Luc Mélenchon lançait sa campagne, à Toulouse, à l'observatoire de Jolimont. A l'époque, le leader de la France Insoumise faisait sa rentrée devant 2.500 personnes. Ce dimanche, les équipes en attendent plus de 20.000 dans la Ville rose, sur les bords de la Garonne, à la prairie des Filtres, un grand parc emblématique où, en son temps, Jean Jaurès s'était adressé au peuple de France, expliquent les équipes de Jean-Luc Mélenchon, l'héritier de cet orateur historique de la gauche.

Parler à tous les Français, et non à la gauche. Le candidat veut donc marcher sur ses traces. Il devrait décliner son discours sur le thème de la liberté. Jean-Luc Mélenchon, qui veut dans cette dernière ligne droite s'adresser à tous les Français, peu importe leur identité politique, n'emploie d'ailleurs que très rarement le mot "gauche " dans ces meetings. Et veut désormais convaincre dernière un seul slogan : "le peuple contre les puissants".