A Pau, les soutiens de Bayrou ont regardé le débat avec intérêt et recul

  • A
  • A

Partagez sur :

Au coeur des débats dans la primaire de la droite et du centre, François Bayrou a suivi avec attention ce 2e round, comme ses proches aux côtés desquels Europe 1 était jeudi soir. Ambiance.

REPORTAGE

Une fois de plus, François Bayrou s'est retrouvé au centre des attentions lors du deuxième débat de la primaire de la droite. Depuis plusieurs semaines, Nicolas Sarkozy martèle son hostilité à un accord avec le centriste le président du MoDem. L'ancien président s'est vu reprocher jeudi soir cette "fixation" par plusieurs de ses adversaires, et notamment par le principal intéressé, son rival Alain Juppé. 

>> Comment ces échanges ont-ils été perçus dans le fief de François Bayrou ? Europe 1 a regardé le débat avec le président du MoDem et ses proches. 

Aucun commentaire de Bayrou. L'ancien candidat à l'élection présidentielle a suivi ce deuxième débat sur grand écran, jeudi soir à l'hôtel de ville de Pau en compagnie d'une poignée d'élus. Mais il n'a fait aucun commentaire sur ce "Bayrou-bashing". "C'est une manœuvre politicienne d'un Sarkozy en mauvaise posture", dénonce l'adjoint au maire de Pau Jean-Paul Brin. "C'est quelque chose de totalement artificiel. Nicolas Sarkozy sait qu'il va être battu. La seule carte qu'il lui reste à utiliser, c'est la discorde et l'agressivité".

"Il faut un gouvernement paritaire avec Bayrou". Pierre Gracia est un jeune sympathisant centriste béarnais. Lui aussi a suivi le débat jeudi soir. "Certes, François Bayrou a fait certains choix dans le passé", reconnaît-il. "Mais aujourd'hui, c'est différent. Comme dit Alain Juppé, il est dans l'alternance. Pour être plus efficace, il faut un gouvernement paritaire avec François Bayrou". Et si tous les spectateurs se sont étonnés d'entendre un débat de 15 minutes sur leur maire, certains préfèrent en rire. "Au final, ça fait parler de Pau", conclut un habitant avec une pointe d'ironie.