A Lyon, Collomb désigne David Kimelfeld pour lui succéder à la mairie

  • A
  • A
A Lyon, Collomb désigne David Kimelfeld pour lui succéder à la mairie
@ AFP
Partagez sur :

L'actuel maire souhaite passer le flambeau à ce chef d'entreprise de 54 ans, figure locale du parti socialiste. 

C'était un secret de polichinelle : le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb (PS), a désigné le président de la Fédération socialiste du Rhône et premier vice-président de la Métropole, David Kimelfeld, pour lui succéder en 2020 à la mairie de Lyon, dans une interview mardi au Progrès.

Un chef d'entreprise de 54 ans. "Nous travaillons ensemble (...) Je ferai donc un tandem avec lui pour les prochaines municipales (en 2020). Si j'étais élu président de la Métropole, il pourrait être un excellent maire de Lyon", déclare Gérard Collomb à propos de celui pressenti comme son dauphin. Egalement président de la Métropole, le sénateur-maire, leader du Pôle des réformateurs et proche du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, n'entend toutefois pas passer la main au cours de ce troisième mandat, précise le quotidien lyonnais. Chef d'entreprise âgé de 54 ans, David Kimelfeld, premier vice-président de la Métropole en charge de l'Economie, est également maire du 4ème arrondissement de Lyon.

Collomb marche pour Macron. Par ailleurs, Gérard Collomb a incité Emmanuel Macron à "reprendre sans attendre sa grande marche" en vue de la présidentielle. Si François Hollande "est toujours à 16%" dans les sondages, "et que l'on attend sa décision jusqu'au mois de décembre (...) la situation sera ingérable", estime l'élu. Le ministre de l'Economie doit-il alors quitter le gouvernement ? "La décision lui appartient", assure Gérard Collomb pour qui "il ne faut pas que son action gouvernementale paralyse sa volonté d'aller à la rencontre des Français, de discuter avec eux et d'exprimer ses idées".