A l’heure du bilan pour les socialistes

  • A
  • A
A l’heure du bilan pour les socialistes
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le socialiste Claude Gewerc se représente mais ses alliés lui demandent des comptes.

On dénombre sept listes classées à gauche au premier tour des élections régionales en Picardie. Autant de raison de s’inquiéter pour le socialiste sortant, Claude Gewerc, qui avait créé la surprise en s’emparant de la région en 2004. Ses alliés d’alors lui demandent aujourd’hui des comptes, pointant du doigt son bilan.

Maxime Gremetz, député dissident communiste, a décidé de son côté de monter une liste intitulée "Colère et espoir". Elle comprend d'anciens membres du PS, ainsi que des écologistes, des membres du Parti de Gauche et du NPA. Son objectif : être l’homme qui incarnera le rassemblement à gauche au second tour.

L'extrême-droite en embuscade

L’UMP, conduite par Caroline Cayeux, espère de son côté incarner le changement sur cette terre où l’extrême-droite est puissante. Le Front national tient là un de ses bastions. Michel Guiniot, son chef de file local, vise la barre des 20%, à ajouter au score qui pourrait être également important du parti des chasseurs.

Le débat devrait osciller entre polémique régionale sur les impôts locaux, dont la hausse est dénoncée par la droite, et remise en cause par la gauche de la politique générale menée au niveau national par Nicolas Sarkozy. Reste à savoir qui revendiquera quoi ?

REAGISSEZ - L’extrême-droite peut-elle faire pencher la balance en Picardie ?