A Hayange, on manifeste contre le "patriotisme frauduleux" du maire FN

  • A
  • A
A Hayange, on manifeste contre le "patriotisme frauduleux" du maire FN
@ Loractu
Partagez sur :

Fabien Engelmann a repeint aux couleurs tricolores des wagonnets de mine. Une "tentative de réinterprétation de l'histoire" pour des habitants en colère.

L’INFO. Fabien Engelmann multiplie les polémiques. Début août, une polémique l’avait opposé à l'auteur d'une sculpture, que le maire avait décidé de repeindre en bleu sans l'en avertir, afin de la rendre « moins lugubre ». Samedi, une cinquantaine de personne sont manifesté contre une nouvelle décision du maire frontiste, qui, cette fois, a repeint aux couleurs tricolores des wagonnets de mine.

>> A LIRE AUSSI - Hayange : un maire FN repeint une œuvre d'art, l'artiste fâché

Nous voulions rendre hommage à tous ces immigrés". "Il s'agissait de dénoncer la tentative de réinterprétation de l'histoire et le patriotisme frauduleux de la municipalité", qui en repeignant ces wagonnets aux couleurs françaises oublie que des immigrés de seize nationalités différentes se sont retrouvés au fond des mines de la région, a expliqué l'un des organisateurs, Gilles Wobedo, président de l'association "Hayange plus belle ma ville". "Nous voulions rendre hommage à tous ces immigrés" qui ont forgé l'identité locale, a-t-il souligné. Avec cette mise en peinture, la municipalité tente de "nier notre histoire commune", a-t-il dénoncé.



"Il règne une ambiance glaciale parmi le personnel". Dans ces wagonnets servant de pots de fleurs, les manifestants ont planté des drapeaux des pays d'origine des mineurs de Hayange, de la Turquie à l'Italie en passant par la République tchèque. Selon Gilles Wobedo, l'ambiance a changé "principalement dans les services municipaux, où il règne une ambiance glaciale parmi le personnel" depuis la victoire du candidat FN aux dernières municipales.

>> A LIRE AUSSI - Fabien Engelmann, de militant CGT à maire FN