8 mai : une cérémonie, deux présidents

  • A
  • A
8 mai : une cérémonie, deux présidents
Le 8 mai 1995, le président sortant et le président élu avaient commémoré ensemble l'armistice de 1945.@ MAXPPP
Partagez sur :

En 1995 déjà, le président sortant et le président élu avaient commémoré ensemble l'armistice de 1945.

Il s'agit de l'une de ses premières décisions de président élu. François Hollande participera mardi aux cérémonies du 8 mai aux côtés de Nicolas Sarkozy. Le président élu et le président sortant commémoreront donc ensemble la fin de la Seconde Guerre mondiale. La situation n'est pas une première : le 8 mai 1995, déjà, François Mitterrand avait convié Jacques Chirac, élu la veille, à la cérémonie.

Un reportage diffusé à l'époque :









Lundi, les services de Nicolas Sarkozy ont proposé à François Hollande de participer à la cérémonie. "Il y sera présent", indique un conseiller du président sortant, qui ne devrait pas prononcer de discours, selon Le Monde

Côte à côte au défilé militaire

En 2007, Nicolas Sarkozy, parti se reposer quelques jours à Malte, n'avait pas assisté au dernier 8 mai du président Jacques Chirac. Il affirmait à l'époque qu'il ne voulait pas "donner l'impression d'une République à deux têtes", mais s'était rendu le même jour avec le président sortant à une commémoration de l'abolition de l'esclavage. 

Le 8 mai 1995, l'organisation est toute autre. Jacques Chirac et François Mitterrand, accompagnés de leurs épouses, assistent côte à côte au défilé militaire. Galant, le président élu, alors maire de Paris, ramasse même le foulard de Danielle Mitterrand, toute de jaune vêtue. Les deux présidents semblent sereins et discutent ensemble, se souvient Le Figaro, soulignant qu'il s'agit là de montrer que la transition se fera sans accroc. La passation de pouvoir à l'Elysée n'a lieu que quelques jours plus tard, le 17 mai. 

Finale de la Coupe de France

Entre temps, les deux hommes, qui se connaissent bien, assistent ensemble à une autre cérémonie, d'un genre bien moins solennel : la finale de la Coupe de France, remportée, le 13 mai, par le PSG face à Strasbourg. Là encore, dans la tribune d'honneur du Parc des Princes, les deux hommes discutent et semblent même échanger des plaisanteries. 

Un tel scénario n'est pas envisageable en 2012, puisque la Coupe de France est déjà passée. Nicolas Sarkozy et François Hollande y ont tous deux assisté, mais ce dernier n'était alors encore que candidat.

>> EN DIRECT - Suivez le second tour de l'élection présidentielle sur Europe1.fr en cliquant ici.