71% des Français ne souhaitent pas que François Fillon maintienne sa candidature à la présidentielle

  • A
  • A
71% des Français ne souhaitent pas que François Fillon maintienne sa candidature à la présidentielle
@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

D'après un sondage Ifop réalisé du 3 au 4 mars, près des trois quarts des Français souhaitent voir le candidat de la droite renoncer. Ils lui préfèrent Alain Juppé.

François Fillon l'a martelé depuis des semaines, il dit vouloir aller jusqu'au bout. Un jusqu'au boutisme qui va à l'encontre de l'avis des Français si on en croit le sondage Ifop réalisé les 3 et 4 mars sur un échantillon de 1.002 personnes. 

71% des Français contre le maintient. L'information majeure du sondage est que 71% des Français souhaitent voir la candidat LR renoncer à sa candidature à l'élection présidentielle. Ils étaient 68% à souhaiter un retrait de la campagne il y a un mois et 65% dans un précédent sondage réalisé les 17 et 18 février. L'annonce faite par François Fillon de se maintenir malgré sa convocation chez les juges à des fins de mise en examen a donc porté un rude coup à son image déjà ternie. Parmi les sympathisants Républicains, en revanche, ils sont 53% à souhaiter que François Fillon reste dans la course. Par rapport aux 17 et 18 février, le sondage souligne néanmoins une réelle baisse : ils étaient 70% à le soutenir il y a deux semaines. A noter que si près de trois quarts des Français sont contre la maintien du candidat Fillon, 68% pensent pourtant qu'il va maintenir sa candidature.

Juppé plébiscité. Parmi quatre personnalités de la droite - Alain Juppé, François Barouin, Xavier Bertrand et François Fillon - 64 % des Français voient Alain Juppé comme une personnalité ayant les qualités pour représenter la droite et le centre à l'élection présidentielle. François Barouin est vu comme tel pour 34% des Français, Xavier Bertrand pour 30% des sondés. Enfin, François Fillon ferme la marche avec 29% des Français qui croient en ces qualités pour le candidat déclaré. Chez les sympathisant Républicains, Alain Juppé est vu comme un candidat ayant les qualités de représentation de la droite et du centre pour 72% d'entre eux. Il est donc préféré à François Fillon, qui ne dispose de ces qualités que pour 59% des sympathisants.

Enfin, parmi les candidats déclarés suivants, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen, c'est Mélenchon qui est considéré comme qui incarne le mieux les valeurs d'honnêteté et d'éthique. 24% des sondés le désignent. A l'inverse, François Fillon est celui qui récolte le moins de suffrages : 7%.