2012 et la foire aux égos

  • A
  • A
2012 et la foire aux égos
@ MAXPPP et REUTERS
Partagez sur :

Les politiques mettent le cap sur 2012. Florilège des petites phrases de la semaine.

Villepin candidat ?
"C'est parce que j'ai le sentiment qu'au lendemain des élections, ce n'est pas un changement de politique qui a été choisi alors qu'il s'impose que j'ai décidé de créer un mouvement politique libre". De Dominique de Villepin qui lancera son parti politique, le 19 juin.

"Bien sûr ce n'est pas l'heure des candidatures, mais bien sûr que c'est l'élection présidentielle qui est visée car c'est un projet d'ensemble, pour les Français, pour la France et c'est évidemment lors de l'élection présidentielle que ça se décide". Du député François Goulard sur Dominique de Villepin.

"Dominique de Villepin m'a semblé toujours parler plus de Napoléon que du général de Gaulle". De la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie sur Dominique de Villepin.

Royal candidate ?
"Tu as tout dans ta tête, tu es seule à comprendre ! Extraordinaire ! Faut voter pour elle". De Daniel Cohn-Bendit à Ségolène Royal.

"J'ai dit que j'étais pas candidate". De Ségolène Royal à Daniel Cohn-Bendit.

Sarkozy candidat ?
"Un second mandat présidentiel ? En tant qu'épouse, je ne le souhaite pas vraiment. Peut-être ai-je peur qu'il y laisse sa santé, peut-être ai-je envie de vivre ce qui nous reste à vivre dans une certaine paix ?". De Carla Bruni-Sarkozy dans une interview à Madame Figaro.

"C'est lui qui décidera. Mais, personnellement, je pense qu'il aura une vie beaucoup plus tranquille et beaucoup plus confortable s'il ne se représente pas". De Pal Sarkozy, dans une interview au Parisien.

Sébastien candidat ?
"Je veux être le représentant du premier parti de France, le parti des gens qui en ont ras-le-bol, plein le cul, de la corruption, du cynisme, du manque de respect, du manque de considération, des combines électoralistes..." De Patrick Sébastien qui lance son rassemblement citoyen.

Valls candidat ?
"Comment dans ce pays, quand on a 47 ans, quand on est parlementaire, maire d'une grande ville populaire, quand on est confronté à la réalité, quand on a l'expérience qui est la mienne, on ne pourrait pas penser son destin, imaginer ses responsabilités à la tête de ce pays ?" De Manuel Valls.

Bayrou candidat ?
"La direction du MoDem est aujourd'hui incapable de changer de mode de fonctionnement, d'entendre les militants comme les électeurs, et surtout, elle ne parvient pas à construire une stratégie qui n'ait pas pour seul objectif l'élection présidentielle". De Corinne Lepage dans un entretien au journal Le Monde. Elle a démissionné du MoDem.