Royaume-Uni : le prince Harry demande aux médias de cesser de harceler sa petite-amie

  • A
  • A
Royaume-Uni : le prince Harry demande aux médias de cesser de harceler sa petite-amie
Le prince Harry officialise sa relation avec Meghan Markle@ FREDERIC J. BROWN Justin TALLIS / AFP
Partagez sur :

Dans un communiqué officiel, le prince Harry demande aux médias de cesser de harceler sa petite-amie.

Le prince Harry n'a pas sur ses épaules la pression qui incombe à son frère aîné, le prince William destiné à devenir roi. Mais comme il appartient à la famille royale d'Angleterre, il n'en est pas moins sous le feu des projecteurs. Dans un communiqué officiel, publié mardi, il demande aux médias de cesser de harceler sa petite-amie.

Un communiqué officiel. Le prince de 32 ans commence par officialiser sa relation, qui dure depuis plusieurs mois, avec l'actrice et mannequin Meghan Markle, mais dans un but bien précis : dénoncer les abus et harcèlements de la presse dont elle a été victime. À travers ce communiqué de Kensington Palace, il rapporte que la presse s'est déjà fait l'écho de différents commentaires sexistes ou racistes à son propos. Il en profite pour rappeler que sa propre mère avait eu maille à partir avec la presse, évoquant en filigrane que cela peut finir en drame.  

"Ce n'est pas un jeu". Il se fustige lui-même de ne pas avoir pu protéger sa petite-amie de cette violation de sa vie privée mais il affirme qu'il publie ce communiqué "dans l'espoir que ceux dans la presse qui ont conduit à toute cette histoire puissent faire une pause et réfléchir avant que tout autre dommage ne soit fait." Il considère que ce n'est pas à sa petite-amie de payer le prix de sa propre médiatisation. "Ce n'est pas un jeu - c'est sa vie [celle du Prince Harry] et la sienne."