Rihanna la plus remarquée pour le traditionnel gala du Met

  • A
  • A
Rihanna la plus remarquée pour le traditionnel gala du Met
La chanteuse a monté les marches du MET dans une robe imaginée par l'héroïne de la soirée, la couturière japonaise Rei Kawakubo.@ Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La chanteuse Rihanna a été la célébrité la plus remarquée lundi soir lors du gala du Metropolitan Museum, événement mondain de l'année à New York.

La chanteuse Rihanna a été la célébrité la plus remarquée lundi soir lors du gala du Metropolitan Museum, événement mondain de l'année à New York qui a réuni un aréopage étourdissant de personnalités, dans des tenues parfois plus que succinctes.

Hommage à Rei Kawakubo. Le musée organise chaque année ce dîner événement pour lever des fonds destinés au Costume Institute, l'espace du Met dédié à la mode. En 2015, Rihanna avait déjà emporté le gros lot en paradant avec une robe jaune à la traîne interminable, conçue par la créatrice chinoise Guo Pei. Lundi, elle a monté les marches du musée dans une robe imaginée par l'héroïne de la soirée, la couturière japonaise Rei Kawakubo, dont les créations font l'objet d'une nouvelle exposition du Costume Institute.

La robe asymétrique, aux tons rose et carmin avec des fleurs imprimées et des disques de tissu évoquant des pétales, était un exemple marquant du travail de la fondatrice de la maison "Comme des Garçons". "La mieux habillée, à mon humble opinion, était Rihanna", a salué, dans un tweet, la chanteuse Lady Gaga, estimant que la chanteuse originaire de la Barbade avait su "capter l'esprit de la soirée et l'émotion" de Rei Kawakubo. Les hommages à la designer japonaise ont été rares dans les tenues aperçues lundi, la quasi-totalité des célébrités ayant opté pour d'autres créateurs.





Katy Perry, Bella Hadid, Kendall Jenner... Ont également été remarquées Katy Perry et sa robe rouge complexe Galliano, avec un voile et beaucoup de tulle, ainsi que Madonna et sa robe militaire Moschino. Autre sensation, les mannequins vedette Bella Hadid et Kendall Jenner, qui ont toutes deux opté pour la transparence, la première en combinaison Alexander Wang et la seconde en robe Julia Haart.



Une soirée au ticket d'entrée à plus de 27.000 euros. La grande prêtresse de la mode Anna Wintour, rédactrice en chef du magazine Vogue, a pris en main l'organisation du gala en 1999 et l'a transformé. Cette soirée traditionnellement réservée à l'élite new-yorkaise et au monde de la mode est devenue un événement mondial, qui accueille stars du monde de la chanson, du cinéma et de la télévision. L'édition 2016 a permis de lever environ 13,5 millions de dollars (environ 12,4 millions), selon le site du magazine Forbes, précisant qu'il fallait débourser cette année 30.000 dollars par personne (environ 27.500 euros) pour assister au dîner. Depuis l'arrivée d'Anna Wintour aux manettes, le gala a permis de récolter plus de 150 millions de dollars (137,3 millions d'euros).