L'ancienne Spice Girl Mel B, victime de violences conjugales

  • A
  • A
L'ancienne Spice Girl Mel B, victime de violences conjugales
Le producteur Stephen Belafonte et Mel B, en 2016, à l'avant-première de "Barber Shop".@ AFP
Partagez sur :

Après dix ans de mariage, l'ex-Spice Girl a demandé une ordonnance d'éloignement contre son mari pour mettre fin à des violences conjugales démarrées un an après leur union.

Novembre 2007. "Mel B", ex-Spice Girl, s'apprête à participer à la finale américaine de Danse avec les stars. Jaloux que sa femme soit ainsi exposée, son époux, Stephen Belafonte se jette sur elle et l'étrangle, la faisant tomber à terre. C'est, en substance, l'une des nombreuses révélations du site people américain TMZ, qui a révélé mardi que Melanie Brown a demandé une demande d'éloignement contre son mari, après dix ans de mariage. 

Elle avait prétexté une chute avec ses talons de 18 cm. Reprise par Paris-Match, la déclaration de la chanteuse fait état d'une longue descente aux enfers. En juillet 2012, elle se retrouve la lèvre fendue, après un coup de poing. Quelques jours plus tard, lors de la prestation des Spice Girls aux JO de Londres, son époux la frappe très violemment au visage. À l'époque, la chanteuse avait prétexté une chute avec ses Louboutin de 18 cm.

Tentative de suicide. Outre les coups, la chanteuse a aussi été confrontée aux nombreuses infidélités de Stephen Belafonte. Pendant des mois, ce dernier a entretenu une relation avec la nounou qui serait tombée enceinte et aurait touché près de 300.000 dollars pour avorter. 

En 2014, Melanie Brown fait une tentative de suicide et prend une forte dose de médicaments, espérant faire réagir son époux... qui claque la porte en criant : "Meurs, salope !".

"Il menaçait de détruire ma vie, ma carrière et prendre mes enfants". Au cours des dix années de mariage, Stephen Belafonte a également enregistré des actes sexuels, avec des hommes et des femmes, dans lesquels la chanteuse apparaît et qu'il aurait pu vendre au plus offrant. "Il menaçait de détruire ma vie de toutes les manières possibles, de détruire ma carrière et de prendre mes enfants", raconte-t-elle.

Une enquête a été ouverte et la justice a ordonné à Stephen Belafonte de ne plus s'approcher de Melanie Brown et de ses enfants.