Téléphone : la (presque) reformation

  • A
  • A
Téléphone : la (presque) reformation
Capture d'écran issue des images du concert.
Partagez sur :

CA, C'EST (PAS) VRAIMENT TOI. Non, le groupe Téléphone ne s’est pas "reformé" le temps d’un concert mardi soir, puisque Corine Marienneau manquait à l’appel. 

On ne voudrait pas jouer sur les mots, mais non, la quelque centaine d’invités présents mardi soir au Bus Palladium, n’a pas vécu la "reformation" tant attendue du groupe Téléphone. On y a cru, d’accord. Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka (et Axel Bauer à la basse) : le groupe, presque au complet, a offert un concert surprise à quelques chanceux ce soir là dans la discothèque parisienne. Manquait quand même à l’appel la bassiste historique et chanteuse du groupe, Corine Marienneau.  
 
 Découvrez les vidéos du concert tournées à l’improviste par des fans :

Rumeur. Les membres du mythique groupe de rock français, qui a connu son apogée dans les années 70-80, ne s’étaient plus réunis depuis leur séparation en 1986. Malgré des rumeurs récurrentes, les tensions entre Jean-Louis Aubert et Corine Marienneau ont jusque là eu raison d’une reformation du groupe au grand complet.

L'idée de ce concert surprise est venue de Philippe Dana, ex- animateur de Canal +, désormais sur la radio le Mouv’, rapporte le Parisien. La prestation, qui a duré une heure, risque de redonner l’espoir de retrouvailles aux fans.