Susan Boyle, le moteur du disque

  • A
  • A
Susan Boyle, le moteur du disque
@ REUTERS
Partagez sur :

Elle est l’artiste qui a vendu le plus d’albums en 2009, alors que marché du disque a décliné de 7%.

Avec 8,3 millions d’exemplaires écoulés de son premier album I dreamed a dream, Susan Boyle a été la roue de secours du marché du disque en 2009, d’après le rapport annuel de l’Ifpi (Fédération internationale de l’industrie phonographique). Artiste à avoir vendu le plus d’albums au monde l’année dernière, l’Ecossaise révélée dans l’émission Britain’s got talent devance les Black Eyed Peas (2e) ou Lady Gaga (5e).

Ecoutez I dreamed a dream :

Elle a vendu plus de copies que le 1er du classement en 2008, qui était Coldplay, qui avait écoulé 6,8 millions d’exemplaires de Viva la vida.

Le King of pop au top

Décédé le 25 juin dernier, Michael Jackson a placé trois albums dans le top 10 des ventes de l’année. This is it arrive 3e, Thriller est 8e, et Number One est 9e.
Ecoutez This is it :

A noter également : la 4e place de la jeune chanteuse country Taylor Swift, la 6e place de Crazy love de Michael Bublé, la 7e place de No line in Horizon, de U2 ainsi que la 10e place de My Christmas d’Andrea Bocelli.

Ces quelques cartons musicaux ont porté le marché mondial, qui a décliné de 7,2% en 2009, à 17 milliards de dollars. Par comparaison, ce marché était de 27 milliards de dollars il y a dix ans, soit une baisse de 30%.

Succès du numérique

Dans ce contexte de crise, les ventes numériques ont progressé de 9,2% en un an, pendant que les ventes physiques baissaient de 12,7% en valeur. Le numérique représente désormais un quart des ventes de disques.

En Europe, la situation est un peu moins mauvaise qu’ailleurs, puisque la baisse des ventes n’a été "que" de 4,1%. Si le marché français a baissé de 2,9%, celui du Royaume-Uni a renoué avec la croissance. Merci qui ?