Les pop stars vivraient 25 ans de moins que la moyenne

  • A
  • A
Les pop stars vivraient 25 ans de moins que la moyenne
@ REUTERS et MAXPPP
Partagez sur :

STATISTIQUES - Selon une étude australienne, les stars de la musique auraient une espérance de vie plus faible que l'ensemble de la population. 

De Janis Joplin à Amy Winehouse, en passant par Jim Morrison, les exemples des stars de rock ou de pop morts trop jeunes ne manquent pas. Une étude, menée par Diane Kenny, professeur de psychologie et de musique à l’université de Sidney, s'est concentrée sur les cas de 12.665 musiciens ou chanteurs, décédés entre 1950 et juin 2014. Sur ce panel, 90,6% sont des hommes. La chercheuse a ensuite comparé la courbe obtenue avec l'espérance de vie moyenne de la population américaine. Les résultats sont éloquents : une star a plus de risques de mourir jeune. 

25 ans de moins. L'espérance de vie des stars de la musique est, d'après cette étude, 25 fois inférieure à celle de la moyenne de la population. Ces personnalités auraient ainsi dix fois plus de risque de se suicider, une réalité particulièrement vérifiée dans les années 1990, et trois à cinq fois plus de risques que la moyenne de succomber à une mort accidentelle.

Drogue, alcool et autres dérives. Ces taux record, Diane Kenny les explique, sans surprise, par "un mélange explosif de glamour, de richesse instantanée, de prise de risque, de rébellion et de détresse psychologique". Les célébrités, qui ont tendance à dépenser toujours plus dans la drogue, l'alcool ou autres dérives, explique la chercheuse, n'échapperaient pas non plus au mythe. Elles "se doivent de vivre dangereusement, d’abuser de substances et de mourir jeunes", écrit-elle.