Le streaming ne compte plus pour du beurre

  • A
  • A
Le streaming ne compte plus pour du beurre
Partagez sur :

MUSIQUE – Après les États-Unis et la Suède, le Royaume-Uni décide de prendre en compte l'écoute en streaming pour son "Top 40" de singles.

Le streaming enfin reconnu.L'Official Charts Company l'a annoncé lundi : l'écoute de musique diffusée en flux sur internet (dite en "streaming") sera désormais prise en compte pour décider du classement des singles les plus populaires en Grande-Bretagne. L'industrie musicale applaudit cette décision qui reconnait enfin  la puissance du streaming audio. Actuellement, 228 millions de lectures sont faites par ce biais en chaque semaine alors que dans le même temps, seuls 3,2 millions de singles sont vendus. 

100 écoutes=1 vente de single. À partir de juillet, les écoutes seront comptabilisées sur des sites comme Deezer, Spotify, etc qui ont donné leur accord. L'Official Charts Company estimera que 100 écoutes d'au moins 30 secondes équivaudront à une vente ou à un téléchargement de single. Des contrôles surveilleront les répétitions anormales d'une même musique pour éviter les possibles manipulations de classement. 

Par exemple, le dernier tube planétaire "Get Lucky" de Daft Punk a été écouté en streaming 1 million de fois par semaine depuis sa sortie. Selon le calcul retenu, c'est donc 10.000 ventes de singles qui auraient été comptabilisées de manière hebdomadaire. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

Le marché de la musique porté par le streaming

Apple achète Beats pour 3 milliards de dollars

Les vidéos en streaming sur Netflix, comment ça marche ?