L'opéra de Sydney licencie une cantatrice pour ses propos homophobes

  • A
  • A
L'opéra de Sydney licencie une cantatrice pour ses propos homophobes
Tamar Iveri sur la scène de l'opéra de Vienne, en mars 2009.@ REUTERS
Partagez sur :

COUPERET – L'institution a décidé de se séparer de la soprano géorgienne Tamar Iveri après des propos publiés sur Facebook. 

Elle a chanté aux côtés de Nathalie Dessay dans La Bohème, sur la scène de l'Opéra Bastille, à Paris en 2009. La soprano géorgienne Tamar Iveri a été licenciée par l'Opéra de Sydney lundi. En cause, des propos homophobes postés sur sa page Facebook en 2013.



Quel était le contenu de ces déclarations ? Dans ces déclarations publiées en 2013 sur le réseau social, Tamar Iveri s'était élevée contre la tenue d'un défilé gay à Tbilissi le jour où un service orthodoxe honorait les soldats géorgiens morts en Afghanistan. Les propos de la soprano, qui devait tenir le rôle de Desdemone dans l'Otello de Verdi à partir du 5 juillet, sont "inadmissibles", a estimé Opera Australia, avant de la limoger.

Elle affirme que son mari a diffusé ce texte. La chanteuse a réagi, expliquant que son mari, "profondément religieux", a "considérablement" modifié un texte qu'elle avait écrit à propos du défilé gay de Tbilissi. Elle a aussi affirmé que c'est lui qui l'avait diffusé à son insu sur sa page Facebook. "Ce texte ne reflète pas mon opinion", a-t-elle assuré.

Une pétition en ligne réclamant que le visa de travail en Australie de Tamar Iveri lui soit retiré a récolté 4.000 signatures.