Jean Ferrat inhumé en Ardèche

  • A
  • A
Jean Ferrat inhumé en Ardèche
@ France 3
Partagez sur :

Plus de 5.000 personnes se sont pressées aux funérailles du chanteur.

Le chanteur Jean Ferrat, décédé le 13 mars dernier, a été enterré mardi après-midi à Antraigues-sur-Volane. C’est dans ce petit village d’Ardèche qu’il habitait depuis 40 ans.

Depuis ce week-end, des milliers de personnes s’y sont pressées, pour rendre un dernier hommage au poète engagé. La cérémonie s'est déroulée de 14h30 à 15h30, sur la place principale du village, devant des milliers d’anonymes et de nombreuses personnalités.

Le maire d'Antraigues a d'abord pris la parole, il a lu les dernières volontés de l'artiste, qui voulait être enterré "aux côtés de son frère André" dans le cimetière municipal. "Sans discours, sans manifestation, dans la plus stricte intimité", a-t-il poursuivi, citant Jean Ferrat, qui disait cependant ne pas être "contre l'idée que les gens du pays puissent venir (lui) dire au revoir une dernière fois".

"Dans la vie et dans les cœurs"

Le frère de Ferrat, Pierre Tenenbaum, a souhaité parler de "l'homme" à qui des admirateurs du monde entier envoyaient des lettres adressées simplement à "Jean Ferrat, poète". "Je suis certain, mon Jean, que ta voix résonnera encore dans la vie et dans les cœurs", a-t-il déclaré, ajoutant: "Je crois que tu résisteras à la terrible épreuve du temps".

Ferrat 2

Deux jeunes filles de la famille ont lu Que serais-je sans toi d'Aragon. Puis Francesca Solleville et Isabelle Aubret ont interprété des chansons de l’artiste, Ma France et Que c'est beau la vie. Puis La Montagne, écrite en hommage à ce paysage d'Ardèche que le poète aimait tant, a résonné sur la place du village, reprise en cœur par l'assistance, avant que le corps ne soit inhumé dans la plus stricte intimité.

Venue "saluer un ami"

Selon le souhait de la famille, aucune personnalité politique n'a prononcé de discours durant la cérémonie. Frédéric Mitterrand - en déplacement en Arabie saoudite - était absent. Le ministère de la Culture était toutefois représenté, par Pierre Hanoteau, son directeur de cabinet. Le chanteur Georges Moustaki, la secrétaire nationale du PC, Marie-Georges Buffet, venue "saluer un ami", ou encore l'animateur Michel Drucker, et le député européen José Bové comptaient parmi les personnalités présentes.

Quelque 160 gendarmes et policiers étaient déployés, notamment pour interdire l'accès du village aux voitures. Le Conseil général avait mis à disposition dix autocars entre Aubenas et Antraigues.

REAGISSEZ - Quel souvenir gardez-vous de Jean Ferrat ?