Films français : le meilleur de la musique en 5 BO

  • A
  • A
Films français : le meilleur de la musique en 5 BO
Jean-Paul Belmondo et Alain Delon dans le film Borsalino, de Jacques Deray.
Partagez sur :

REVIVAL - Le Grand Rex accueillera vendredi soir le "BO Concert", pour une soirée consacrée au meilleur de la musique de films français.

Au programme, les bandes originales de La Science des Rêves, de Michel Gondry, de The Artist, de Michel Hazanavicius ou encore de Ridicule, le film de Patrice Leconte : au total, 25 partitions seront interprétées sur la scène du Grand Rex à Paris par un orchestre philharmonique pendant plus de deux heures. Pour l’occasion, des compositeurs qui ont marqué le 7e Art feront le déplacement comme Alexandre Desplat, qui a signé la musique d’Argo ou Vladimir Cosma, à qui l’on doit la BO de La Boum, L’Étudiante et de La gloire de mon père.
 
 >>> Europe 1 a sélectionné 5 Bandes Originales qui ont fait date :

The Artist, avec la BO de Ludovic Bource.

Comment ne pas commencer par lui : The Artist. Le film de Michel Hazanavicius a valu le Prix d'interprétation masculine à Jean Dujardin et s’est offert d’innombrables récompenses, notamment aux Etats-Unis. En noir et blanc et surtout, muet, il raconte comment un acteur de cinéma muet a vu sa vie changer avec l’apparition des premiers films parlants... Clin d’œil magnifique à un genre désuet, le mélo, et à l’âge d’or d’Hollywood, le film est irrésistible avec Jean Dujardin et Bérénice Béjo dans les rôles titres. La bande originale de The Artist a été composée par le Français Ludovic Bource. Il avait notamment travaillé auprès de musiciens, comme Bashung, et sur la bande originale du film OSS 117 : Rio ne répond plus (en 2009). Avec The Artist, c’est la consécration : il s’offre le César et l'Oscar de la meilleure musique en 2012.

La partition du film a été interprétée par le Brussels Philharmonic et le Brussels Jazz Orchestra :



La Science des rêves, avec la BO de Jean-Michel Bernard.  

Le thème de La Science des rêves fait chavirer les cœurs, de nostalgie. C’est le pianiste français Jean-Michel Bernard qui en a composé la partition, au thème très doux, pour accompagner le film poétique de Michel Gondry sorti en 2006. Dans les rôles principaux de cette histoire d’amour sur fond de créativité débridée : la charmante Charlotte Gainsbourg et l’excellent Gael García Bernal.

Le compositeur Jean-Michel Bernard interprète le thème du film au piano :



Ridicule, avec la BO d’Antoine Duhamel.

Ridicule, le film de Patrice Leconte, est sorti sur les écrans français en 1996, avec Charles Berling, Jean Rochefort et Fanny Ardant. Ce long-métrage s’intéresse aux codes de la cour de Louis XVI, en 1780, lorsque les mots d’esprits permettaient de tenir éloigné le ridicule. La musique de cette comédie dramatique consacrée à la tyrannie de la spiritualité, est celle d’Antoine Duhamel. On lui doit surtout des musiques de films, et notamment la célèbre partition de Pierrot le fou et Week-end, de Jean-Luc Godard.  

La bande-annonce du film Ridicule est presque exclusivement musicale :



Ridicule - Bande annonce FRpar _Caprice_

Cyrano de Bergerac, avec la BO de Jean-Claude Petit. Le film de Jean-Paul Rappeneau, tiré de la célèbre pièce de théâtre d'Edmond Rostand, est sorti en 1990. Il a valu le prix d’interprétation masculine à Gérard Depardieu, qui s’est fondu dans le personnage d’une manière tout à fait remarquable. On l’entend encore prononcer ces mots, à la perfection : C'est un pic !… C'est un cap !… Que dis-je, c'est un cap ?… C'est une péninsule !

La musique est celle du pianiste et compositeur français Jean-Claude Petit. Il a d'ailleurs signé les BO de nombreux autres films à succès tels que Jean de Florette ou Manon des sources, de Claude Berri.

La partition de Cyrano de Bergerac apporte une dimension à la fois épique et romantique au film :



Borsalino, avec la BO de Claude Bolling. Un air enjoué et tragique à la fois, qui donne envie de partir en virée sur les routes et de tout laisser derrière soi : c’est l’effet Borsalino, le film de Jacques Deray, sorti dans les années 1970. Le film évoque la vie de la pègre marseillaise dans les années 1930, à travers le portrait de deux crapules. Dans les rôles des deux bandits : Jean-Paul Belmondo et Alain Delon. La musique est signée de Claude Bolling, pianiste jazzman et chef-d’orchestre.

À plus de 80 ans, Claude Bolling continue de tourner en France que ce soit au piano solo, avec son trio, son quintet ou son Big Band : 



Borsalino - musique du film (1970)par 77du38

Toutes les informations en cliquant ici