Etta James, grande dame du jazz, est morte

  • A
  • A
Etta James, grande dame du jazz, est morte
La célèbre interprète de "At Last" décède à l'âge de 73 ans
Partagez sur :

La chanteuse américaine de jazz, blues et soul est décédée vendredi des suites d'une leucémie.

Une grande voix du jazz s'est éteinte. La chanteuse Etta James est morte vendredi à l'âge de 73 ans des suites d'une leucémie. Sa carrière, qui lui a valu quatre Grammy Awards et 17 Blues Music Awards, a été marquée par les excès en tout genre.

Ses tubes, "At last", "All I could do was cry" ou encore "I'd rather go blind", chantaient l'amour, le désir, la chute et la séparation. La voix d'Etta James, tour à tour soyeuse ou rocailleuse, était "un instrument d'une puissance irrésistible", selon celui qui l'a aidée à rédiger son autobiographie.

Reprise par Beyoncé pour les Obama

La chanteuse a eu une influence considérable sur les générations qui l'ont suivie et Diana Ross, Beyoncé, Amy Winehouse ou encore Adele, ont puisé leur inspiration chez elle. Lors du bal d'investiture de Barack Obama, c'est d'ailleurs sa chanson "At Last", interprétée alors par Beyonce, qui avait servi de fond sonore à la danse des époux.

 "Sa musique défiait toutes les catégories. J'ai travaillé avec Etta pendant 30 ans, elle était mon amie et elle va me m anquer", selon Lupe De Leon, ajoutant que la chanteuse, de son vrai nom Jamesetta Hawkins, était atteinte d'une leucémie en phase terminale et était décédée dans un hôpital de Riverside à Los Angeles.