Corinne Bailey Rae confirme

  • A
  • A
Corinne Bailey Rae confirme
@ DR
Partagez sur :

Avec The Sea, Corinne Bailey Rae nous enchante cette semaine, après quatre années d'absence.

The Sea, de Corinne Bailey Rae (Emi). Quatre ans après un premier album éponyme, écoulé à plus de quatre millions d’exemplaires, cette auteure, chanteuse et musicienne anglaise fait son grand retour. Un album de onze titres aux sonorités pop-soul, plus personnel que le précédent, et qui aborde notamment le décès de son mari Jason Rae, survenu en mars 2008. Le premier single, I’ll do it all again, est déjà un succès.

> Corinne Bailey Rae sera l'invitée de Thierry Lecamp dimanche 14 février dans On connaît la musique.

Rêve générale, d’Agnès Bihl (Banco Music). Le quatrième album d’une artiste repérée par Charles Aznavour. Cette représentante de la chanson réaliste signe un opus à l'encontre de toute tendance, avec des textes francs, drôle et cyniques à la fois, sur des musiques très enlevées.
Découvrez son univers à travers cette bande annonce :




value="http://www.dailymotion.com/swf/xbtmxb&related=0">




name="allowScriptAccess" value="always">
type="application/x-shockwave-flash" width="300" height="226" allowfullscreen="true"

allowscriptaccess="always">




Sherlock Holmes, Bande originale (Strategic Marketing). La bande originale du long-métrage Sherlock Holmes, réalisé par Guy Ritchie, et qui sortira le 3 février, est signée Hans Zimmer, notamment compositeur des bandes originales de Pirates des Caraïbes ou Gladiator. Un album qui mêle des sonorités celtes et roumaines, avec des instruments rares, comme le banjo, le cimbalom, et le piano cassé.




value="http://www.dailymotion.com/swf/x9sb69&related=0">




name="allowScriptAccess" value="always">
type="application/x-shockwave-flash" width="300" height="226" allowfullscreen="true"

allowscriptaccess="always">




Les temps modernes, d’Alonzo (Barclay). Ce rappeur originaire des Comores forme avec Don Vincenzo et Soprano les "Psy4 de la Rime". Il se lance dans une carrière solo avec le très attendu Les Temps modernes, dans lequel il a invité Salif, Akhenaton, mais aussi Ekila.