Bertrand Cantat, le retour du chanteur

  • A
  • A
Bertrand Cantat, le retour du chanteur
Cet été, le groupe "Détroit" sera l’une des têtes d’affiche de plusieurs festivals, du printemps de Bourges aux Vieilles charrues, en passant par les Francofolies et les Eurokéennes.@ Reuters
Partagez sur :

TOURNÉE - Douze ans après le dernier concert de Noir Désir, Cantat attaque vendredi une tournée très attendue. La preuve, toutes les dates sont complètes.

Noir Désir en concert, c’était il y a douze ans, déjà. Bertrand Cantat, l’ex-leader du groupe, fera vendredi son grand retour sur scène, avec sa nouvelle formation, "Détroit". Le duo qu’il forme avec Pascal Humbert entame une tournée dans de petites salles avant les grands festivals de l’été.

Le public est là. Alors que les billets pour le concert de "Détroit", programmé à la Cigale début juin, se sont arrachés en cinq minutes, la tournée qui s’annonce affiche elle aussi complet. Cet été, le groupe sera l’une des têtes d’affiche de plusieurs festivals, du printemps de Bourges aux Vieilles charrues, en passant par les Francofolies et les Eurokéennes.



"Ça fait très très plaisir". Bertrand Cantat, dont la carrière s’est brutalement interrompue à Vilnius, en 2003, après le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, se montre très discret dans les médias. Mais il savoure son retour dans la lumière et l’enthousiasme du public. "Ça fait très, très plaisir", confiait-il à France Bleu Gironde, à l’occasion d’une de ses rares interviews. "C’est génial parce que c’est pur, sans interférence. Pour moi, (ce retour sur scène) représente beaucoup de choses", avait-il ajouté.

Retour éprouvant. Le retour sur le devant de la scène a été long et difficile pour le chanteur,  sorti de prison en 2007. Après l’explosion de Noir Désir, fin 2010, Bertrand Cantat a participé à quelques concerts de groupe "amis", en tant qu'invité. On l’a vu aux côtés de Shaka Ponk ou Amadou et Mariam notamment. A chaque fois, des voix s’élevaient contre son "droit" à reprendre le métier. En 2011, l’annonce de sa venue au Festival d’Avignon avait provoqué un tel tollé qu’il avait dû annuler sa participation.

Le premier album de Detroit, Horizons, sorti en novembre et nommé aux Victoires de la musique, s’est vendu à 160.000 exemplaires. L’un des enjeux pour le chanteur sera de se confronter aux fans invétérés  de "Noir Dèz." Pourtant, dit-il, "j’espère bien qu’une partie du public de Détroit n’aura jamais vu Noir Désir sur scène (…) ce n’est pas la même chose." Le duo a tout de même laissé entendre qu’il pourrait donner libre cours à des moments plus rock.