Quand le FN trompe ses "colistiers"

  • A
  • A
Quand le FN trompe ses "colistiers"
@ MaxPPP
Partagez sur :

Des nonagénaires ont été inscrits sur une liste FN… sans le savoir. "Il paraît que je suis candidat, oui, malheureusement !", a raconté l’un d’eux.

L’INFO. L’heure est à l’autosatisfaction au Front national. Marine Le Pen a en effet annoncé que son parti allait présenter, au premier tour des municipales, "550 listes et peut-être encore un peu plus", alors que "nous nous étions donné comme objectif 500". La patronne du FN aurait aimé faire encore mieux, mais elle s’est heurtée à deux difficultés : la parité obligatoire pour les listes des communes de plus de 1.000 habitants et un nombre de colistiers insuffisant. Sauf que pour contourner le dernier problème, le FN aurait usé de méthodes pas forcément fait play...

"Il paraît que je suis candidat, oui, malheureusement !" L’information est révélée mercredi par La République du Centre. A Orléans, Bernard et Georgette Vassort, 90 ans tous les deux, figurent sur la liste de Philippe Lecoq. Sauf que les deux nonagénaires n’étaient pas au courant. "Il paraît que je suis candidat, oui, malheureusement ! C'est un ami qui m'a appelé de Toury pour me dire qu'il avait vu nos deux noms dans le journal. Mais moi, je ne voulais pas être candidat !", a confié Bernard Vassort.

Quant à son épouse, hospitalisée depuis plusieurs mois dans un établissement de l'agglomération, elle souffre de la maladie d'Alzheimer. "Elle ne reconnaît plus ses proches. Quant à son mari, il a toute sa tête mais il est très diminué physiquement", a assuré à La République du Centre le fils d'une amie de la nonagénaire, qui lui a rendu visite il y a quelques jours.

"Nous n'étions pas au courant qu'elle était malade". Bernard Chauvet, secrétaire départemental du Front national, assure ne pas savoir "dans quelles conditions cela a été fait, mais nous avons sa signature. La liste est légale, et sa candidature a reçu une attestation électorale délivrée par la mairie ! Nous n'étions pas au courant qu'elle était malade, c'est regrettable…" Selon Bernard Vassort, c’est sa fille qui aurait abusé de leur crédulité et leur a fait signer un papier "mais il ne savait pas trop pour quoi c'était. J'avais autre chose à penser car ma femme est malade". Europe1.fr a cherché à contacter le FN pour en savoir plus, sans succès.

"Plusieurs cas de ce type sont remontés". Au Grand-Quevilly, en Haute-Normandie, l’histoire est différente, mais la finalité est la même : des citoyens se sont retrouvés sur une liste FN sans le savoir. Selon L’Express, une quinzaine de personnes auraient été abusées. Alors qu’ils pensaient signer une pétition, ils ont en fait signé le formulaire officiel d'inscription sur la liste de Pascal Bignaux, la tête de liste FN. Une lettre de protestation a été envoyée au FN, qui balaie ces accusations d’un revers de la main, arguant qu’il n'y a eu "aucune manœuvre de notre part, nos formulaires d'inscription sont sans équivoque", a expliqué à L’Express Nicolas Bay, secrétaire départemental du FN en Seine-Maritime.

Les services de la préfecture en charge de l'enregistrement des listes ont été alertés par ces "colistiers" et "plusieurs cas de ce type sont remontés", expliquent-ils, sans donner davantage de précision. Les 15 malheureux n’ont que deux options : convaincre Pascal Bignaux de retirer l'intégralité de sa liste pour en déposer une nouvelle - très compliqué puisque la date limite est fixée à ce jeudi 18h - ou déposer plainte auprès du procureur de la République.
 

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Le Pen annonce 550 listes FN aux municipales

MUNICIPALES : elle s'inscrit sur la liste FN… et LO