NKM, la stratégie du rebond

  • A
  • A
NKM, la stratégie du rebond
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'INFO POLITIQUE - Les proches de la candidate reconnaissent "un trou d'air". L'heure est au recadrage de sa campagne.

Le contexte. C'est un nouveau coup dur pour Nathalie Kosciusco-Morizet. La candidate UMP à la mairie de Paris a de nouveau suspendu sa campagne, mardi, pour se rendre au chevet de son père, gravement malade. Des évènements personnels qui s'ajoutent à une campagne déjà mal en point. Confrontée aux dissidences, la députée de l'Essonne a aussi multiplié les fausses notes.

"On a connu un trou d'air". Dans l'entourage de NKM, on ne cherche pas à esquiver ou minimiser le problème. "On a connu un trou d’air, c’est incontestable", admet l’un de ses fidèles. "Et on est encore en plein NKM bashing", regrette t-il. Il faut dire que la candidate UMP à la mairie de Paris a accumulé les bourdes sur un sujet essentiel pour les Parisiens, celui des transports. Le 11 novembre,  la candidate affirme ainsi sur BFMTV que les bus s'arrêtent à 21 heures dans la capitale. Une semaine plus tard, dans une interview à Elle, NKM s'extasie sur le métro parisien, un "lieu de charme" avec "des moments de grâce". Les réseaux sociaux se déchaînent, chacun rivalisant d'imagination sous le mot-clé #NKMdanslemétro.

>>> Pour son équipe de com', "il y a urgence à resserrer les boulons", raconte Caroline Roux :

 

 

 

Une campagne recentrée. Ses "phrases malheureuses", son équipe de communication ne veut plus en entendre parler. "Il y a urgence à resserrer les boulons" pour ne pas laisser s'installer l'image d'une candidate évanescente et déconnectée des problèmes rencontrés par les Parisiens. Le ton général de la campagne doit changer. Plus question de se disperser. NKM doit retourner aux fondamentaux : parler de Paris aux Parisiens, ne plus répondre aux attaques du camp Hidalgo, limiter les interviews sur la politique nationale. Enfin et surtout, raconter l’histoire d’une droite qui rassemble. Ce qui est loin d'être une évidence vu le nombre de listes dissidentes …  

nkm-sarko

Son staff compte sur l'accord signé avec le centre pour donner un nouveau départ à sa campagne. L'alliance avec le MoDem sera d'ailleurs mise en scène dimanche pour une photo de famille de la droite rassemblée. Enfin, son équipe compte sur le soutien de stars : Nicolas Sarkozy, Bernadette Chirac ou encore Alain Juppé qui devraient s'afficher publiquement avec Nathalie Kosciusco-Morizet, au début de l'année 2014.

 

Calinothérapie avec les grincheux. Les barons du parti sont ses pires ennemis. La formule d'un élu UMP qui connaît bien Paris résume parfaitement la situation de NKM dans la capitale : "les barons ne veulent pas qu'une jeune femme de 40 ans devienne leur chef. Ils lui sourient de face et lui savonnent la planche dès qu'elle a le dos tourné". Face à ces coups dans le dos, les proches de l'ancienne ministre de l'Ecologie lui conseillent d'opter pour "l'empathie et la calinothérapie" avec les barons grincheux. "Il faut qu’on ait envie de dire du bien de toi après un rendez-vous", lui a résumé un ami, alors que beaucoup à l'UMP se plaignent de sa personnalité cassante. Ce même camarade ne dit pas comment NKM a réagi.