Lyon, elle, reste socialiste

  • A
  • A
Lyon, elle, reste socialiste
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉSULTATS MUNICIPALES - "Ce soir nous avons gagné", a déclaré Gérard Collomb  maire de la troisième ville de France depuis 2001.

>>> Retrouvez tous les résultats des élections via notre moteur de recherche en cliquant ici

Malgré la débâcle de son camp au niveau national, il résiste. Le sénateur-maire sortant socialiste de Lyon, Gérard Collomb, qui briguait un troisième mandat d'affilée, a annoncé sa victoire dimanche soir au second tour des élections municipales. Dans les 8 arrondissements encore en jeu, ses listes totalisent 50,65% des voix.

Le candidat UMP Michel Havard (34,23% au total) échoue même à l'emporter dans le 5e arrondissement où il se présentait. La droite se console en gagnant deux  sièges de conseillers municipaux (21 contre 48 à la gauche).
"Ce soir, nous avons gagné dans des conditions difficiles nationalement mais largement localement", a dit Gérard Collomb, alors que son adversaire UMP déplorait la faible participation de l'électorat avec une abstention de 43,44%.

Comme en 2008, deux arrondissements restent à droite: le 6e, où l'élection s'était jouée dès le premier tour, et le 2e. De son côté, le FN (10,34%) est en recul par rapport au 1er tour, même si son chef de file Christophe Boudot atteint les 18% dans le 8e arrondissement. Le FN, avec un élu, fait son retour au conseil municipal pour la première fois depuis 1995. Petit bémol toutefois pour Gérard Collomb: la victoire dans le 1er arrondissement lui échappe au profit du maire sortant, Nathalie Perrin-Gilbert, exclue du PS et qui se présentait avec l'appui du Front de gauche.