Les municipales ne passionnent pas les Français

  • A
  • A
Les municipales ne passionnent pas les Français
@ MaxPPP
Partagez sur :

SONDAGE - L’abstention pourrait être plus forte qu’en 2008. Seulement 52% des Français interrogés se disent certains d'aller voter. 

L’INFO. L’UMP et le FN ne parlent que de ça. Les Français, eux, ont plus que du mal à se prendre au jeu des prochaines élections , municipales. Selon une enquête réalisée pour BFMTV, Orange et publiée jeudi dans Le Figaro, seulement 52% des personnes interrogées se disent certaines d'aller voter. "Ce chiffre devrait progresser sous l'effet de la campagne électorale mais laisse augurer aujourd'hui d'une participation inférieure à celle enregistrée en mars 2008 (66,5%)", commente CSA.

La droite plus mobilisée… Les réponses des sondés "laissent entrevoir une meilleure mobilisation de la droite (64%) que de la gauche (57%), les sympathisants du Front national se situant quant à eux au niveau de la moyenne nationale", précise l'institut. "Ce différentiel gauche/droite, s'il devait se vérifier le jour du scrutin, pourrait pénaliser les listes de gauche et offrir un avantage concurrentiel aux listes de droite et au Front national", décrypte Yves-Marie Cann, directeur Opinion du CSA.

… et en tête au premier tour. Dans ce même sondage, on apprend que les listes de l'UMP et du centre devanceraient celles de la gauche dans les villes de plus de 3.500. Par rapport à la précédente étude de septembre, l'UMP et ses alliés progressent de 7 points quand la gauche n'en gagne qu'un seul. Ainsi, 46% des personnes interrogées apporteraient leur voix à des listes UMP, UDI, MoDem ou divers droite, contre 41% en faveur de listes conduites par le PS, Europe Écologie, le PCF, le Parti de gauche ou leurs alliés.

Pour Yves-Marie Cann, directeur adjoint du pôle Opinion de CSA, les rapports de forces évoluent fortement en raison de la "clarification de l'offre électorale" en cours dans les communes concernées.

sur le même sujet, sujet,

• GEEK POLITIQUE - Ce logiciel au secours du PS

• DIFFICULTÉS - Dur, dur pour le FN de constituer ses listes