Journaliste violenté : les excuses de Balkany

  • A
  • A
Journaliste violenté : les excuses de Balkany
@ MAXPPP
Partagez sur :

MEA CULPA - Le maire de Levallois, qui s'en était pris à un journaliste de BFMTV, a fait amende honorable mardi. "Mais".

Patrick Balkany est allé trop loin. Lui-même l'a reconnu mardi matin, sur France Bleu, à l'évocation de son coup de sang contre un journaliste de BFMTV, venu l'interroger sur ses déboires judiciaires à sa permanence, le 26 janvier. "Cassez-vous, tirez-vous", s'était-il emporté, filmé par le journaliste, avant de lui saisir sa caméra et de supprimer les images.

Revoyez la scène ici :

Il reconnaît "une réaction violente". Face à l'ampleur de l'événement, l'édile a fini par présenter ses excuses, mardi. "Je suis désolé de m'être emporté. J'ai peut-être eu une réaction violente, mais le journaliste m'a agressé avec des questions extrêmement déplacées", a-t-il toutefois nuancé.

Dans le viseur de la justice. Les époux Balkany sont soupçonnés de "blanchiment de fraude fiscale" par le parquet de Paris, qui a ouvert une enquête préliminaire pour vérifier s'ils ont dissimulé une partie de leur patrimoine au fisc. Par ailleurs, Patrick et Isabelle Balkany sont suspectés d'avoir utilisé les services d'un employé municipal pour leur compte personnel.