Balkany : "cassez-vous, vous nous faites chier"

  • A
  • A
Balkany : "cassez-vous, vous nous faites chier"
@ Capture BFM TV
Partagez sur :

VIDÉO - Le maire de Levallois n'a pas aimé une question sur ses ennuis judiciaires. Il a saisi une caméra avant qu'Isabelle, sa femme, la rende.

En pleine campagne pour les élections municipales, Patrick Balkany n'a visiblement pas envie qu'on lui parle de ses déboires judiciaires. Le maire UMP de Levallois, candidat à sa propre succession en mars, a malmené des journalistes de BFMTV venus l'interroger à sa permanence, comme le montre la vidéo de la chaîne d'info en continu :

"Cassez-vous". Interrogé sur les "soupçons de blanchiment de fraude fiscale" dont il est la cible, Patrick Balkany n'a pas su garder le même calme qu'Isabelle, sa femme, interrogée précédemment. "Ça fait trente ans que j'ai la même maison. Vous tombez de l'armoire ? Alors, monsieur, j'ai fini de vous parler, maintenant vous pouvez sortir et quitter ma permanence", a d'abord lancé le maire UMP en prenant le journaliste par le bras, sous les applaudissements de la foule. "Cassez-vous", a-t-il ajouté alors que la caméra sortait de la salle et que sa femme tentait de calmer le jeu.

Il s'isole cinq minutes pour retirer la bande. Mais, visiblement incapable de se calmer, Patrick Balkany ne peut s'empêcher de revenir à la charge dehors, pour s'emparer cette fois de la caméra. "Tirez-vous, cassez-vous", insiste-t-il tout en saisissant la caméra. "Je la garde parce que vous nous faites chier". Le maire retourne dans sa permanence et s'isole dans une pièce avec l'intention de supprimer les images. Mais la caméra tourne toujours... 

"Pas aujourd'hui, pas maintenant". "Je vais lui enlever sa bande", poursuit Patrick Balkany, toujours très énervé. "Non. Tu arrêtes, tu te calmes", implore sa femme alors qu'un proche, également dans la pièce, semble déjà regretter la scène : "Pas aujourd'hui, pas maintenant. Mais quel gâchis, Patrick". La scène a duré cinq minutes. Cinq minutes à l'issue desquelles Isabelle Balkany est venue rendre la caméra aux journalistes de BFMTV. Avec les images à l'intérieur, donc.

sur le même sujet, sujet,

Patrick Balkany visé par une information judiciaire

Soupçons de "blanchiment de fraude fiscale" sur les Balkany

Les Balkany ont ouvert un compte en Suisse