À Grenoble, du bio dans les cantines... et des élus à la diète !

  • A
  • A
À Grenoble, du bio dans les cantines... et des élus à la diète !
L'écologiste Éric Piolle a remporté les élections municipales à Grenoble.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'une des premières mesures d'Eric Piolle, nouveau maire de Grenoble, serait de réduire de 25% les indemnités des élus grenoblois.

>>> Retrouvez tous les résultats des élections via notre moteur de recherche en cliquant ici

Économies en vue. Il semble vouloir imposer sa marque d'emblée. L'écologiste Éric Piolle, qui a remporté les élections municipales à Grenoble, a déclaré lundi que l'une de ses premières mesures serait de réduire de 25% les indemnités des élus grenoblois. Une des "premières mesures, ça va être de baisser les indemnités des élus qui avaient été augmentées de 25% en 2008. Nous avions dit que ça serait notre première mesure, ça le sera", a martelé le nouveau maire, en marge d'une visite d'école.

Transparence. Et "si c'est possible d'un point de vue technique", l'écologiste entend diffuser sur internet les séances du conseil municipal. "Un des thèmes de notre campagne, c'est des élus au milieu des habitants. C'est ce signe-là qu'il faut donner dès vendredi", jour du premier conseil municipal nouvellement élu, a déclaré l'élu.

Écologie. Parmi les autres mesures emblématiques prévues par la nouvelle équipe, Eric Piolle a cité l'objectif d'atteindre 100% de bio et local dans la restauration collective (scolaire, personnes âgées et personnel municipal), "pour qu'on ne se souhaite plus bonne chance quand on passe à table mais bien bon appétit", a-t-il dit. Il a aussi évoqué la gratuité des premiers mètres cubes d'eau, "une mesure sociale qui met en lumière que l'eau est un bien commun et que nous avons tout intérêt à l'économiser".