Zemmour, victime du "maccarthysme"

  • A
  • A
Zemmour, victime du "maccarthysme"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le journaliste s'est expliqué vendredi sur ses propos sur les "trafiquants noirs et arabes".

Le polémiste Eric Zemmour est revenu vendredi sur I-Télé sur la polémique autour de ses propos controversés. C'est la première fois qu'il s'expliquait depuis le tollé provoqué par ses déclarations lors de l'émission Salut les Terriens de Thierry Ardisson sur Canal+. Il avait alors dit: "les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait".

Logique de maccarthysation

Eric Zemmour a dénoncé ce qu'il a qualifié de "logique de maccarthysation". "Quand le Cran (Conseil représentatif des associations noires) dit à mes employeurs qu'il faut me virer j'appelle cela du maccarthysme", a-t-il notamment déclaré. "Il y a des grands maîtres de la patinoire qui décident de qui dérape et qui ne dérape pas", a-t-il dénoncé, "on est dans la volonté de tuer socialement".

"C'est vrai, j'ai perdu mon calme, incontestablement, mais sur le plateau on a tout fait pour me faire perdre mon calme", a expliqué l'éditorialiste. "Le média télévisuel, on le sait, ça pousse à la schématisation à défaut de la caricature. C'est très compliqué d'être subtil à la télévision surtout que là je répondais à une phrase qui utilisait les mêmes expressions et qui disait : 'c'est scandaleux que les flics n'arrêtent que les arabes et les noirs'", a-t-il ajouté.