VIDÉOS - "Les coulisses d'une victoire" : les huit meilleurs moments du documentaire de TF1 sur Macron

  • A
  • A
VIDÉOS - "Les coulisses d'une victoire" : les huit meilleurs moments du documentaire de TF1 sur Macron
Le cordon bleu ? "C'est avec le menu enfant", peut-on entendre dans de documentaire de TF1 consacré à Emmanuel Macron@ Capture d'écran TF1
Partagez sur :

VIDÉOS - "Les coulisses d'une victoire", le documentaire qui revient sur les 200 derniers jours de campagne d'Emmanuel Macron jusqu'à sa victoire, regorge de pépites.

C'était un pari sur l'avenir lorsque le réalisateur Yann L'Hénoret s'est lancé dans un documentaire sur la potentielle ascension d'Emmanuel Macron pendant l'élection présidentielle alors qu'il venait de démissionner du gouvernement. Un pari gagnant puisque le candidat l'a emporté. Au lendemain de sa victoire face à Marine Le Pen, TF1 a diffusé lundi soir un documentaire sans commentaires sur les 200 jours qui ont précédé son élection : "Les coulisses d'une victoire". Europe 1 a choisi les meilleurs moments à retenir. 

Un traître ? Valls

"S'il y a un traître, s'il y a quelqu'un qui a flingué Hollande, c'est Valls", a déclaré Emmanuel Macron à son équipe de campagne quelques minutes après que François Hollande a annoncé qu'il renonçait à se présenter à l'élection. Le candidat d'En Marche! s'était déclaré candidat quinze jours plus tôt.



L'entretien avec Bayrou

"C'est un truc bizarre, président de la République. Vous avez pas l'âge qu'il faut mais ça fait rien. Si vous pouvez réussir là où j'ai failli (...) je vous aiderai", a déclaré François Bayrou à Emmanuel Macron en février 2017. Le président du MoDem vient alors d'annoncer qu'il ne se présentera pas à l'élection présidentielle, mais qu'il apportera son soutien au candidat d'En Marche!. Un entretien immortalisé par la caméra de Yann L'Hénoret.



L'attaque à l'oeuf au Salon de l'agriculture

Le Salon de l'agriculture est un passage obligé pour les présidents de la République mais aussi pour les candidats. Le 1er mars, Emmanuel Macron est donc allé à la rencontre des producteurs français et a reçu... un oeuf sur la tête. Une séquence qui n'est pas sans rappeler l'enfarinage de Manuel Valls à Strasbourg et qui a fait beaucoup rire le candidat d'En Marche! "Moi je me marre plutôt et les gens étaient ulcérés !", raconte le candidat à son directeur de campagne quelques heures après sa visite.



"Oh merde, deuxième fois p***!"

Le soir-même de cet épisode, ce qui arrache un "Oh merde, deuxième fois p***!" à Emmanuel Macron n'est pas l'oeuf du Salon de l'agriculture, mais la défaite de l'Olympique de Marseille face à Monaco. "Mais on s'en fout !", le rappelle Brigitte à l'ordre.



Quand il apprend les soupçons judiciaires sur l'affaire Fillon

Lorsqu'il apprend les soupçons judiciaires qui pèsent sur François Fillon, Emmanuel Macron est en train de donner une interview au Parisien. Il cherche alors à en savoir plus sur ces rumeurs. Un retournement de situation qu'il prend avec sérénité. "Il ne faut pas se laisser perturber par cette affaire. Il faut le calme dans les troupes." Dans la suite du documentaire, il qualifiera cette affaire, qu'il attribue à des sources internes au Républicains, de "scène d'anthropophagie".



Le debrief après le premier débat

"Donnez-moi des chocolats ou des machins comme ça", demande le candidat. "Ah non, je ne veux pas que tu manges des saloperies", lui rétorque son épouse, Brigitte Macron. Les 20 mars dernier, les cinq candidats les plus hauts dans les sondages se sont affrontés sur le plateau de TF1 dans le premier débat de l'élection présidentielle. Dans les coulisses, son équipe le félicite pour sa prestation qu'ils placent après celle de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen.



Le cordon bleu, "c'est avec le menu enfant"

Emmanuel Macron vient de voter au Touquet (Pas-de-Calais) pour le premier tour de l'élection. Pour l'annonce des résultats, il prend la route vers son QG parisien. Mais son convoi fait une escale sur l'aire d'autoroute de la Baie de Somme. Le candidat à l'élection présidentielle, qui sera proclamé finaliste quelques heures plus tard, va déjeuner au self avec toute son équipe, sous les regards étonnés des autres clients. "-J'aime bien les cordons bleus", "-C'est avec le menu enfant", lui répond-t-on. "Je vais prendre le saumon alors."



"Si vous écoutez les mecs de la sécurité, vous finissez comme Hollande"

Ce fut une grande bataille de l'image pendant l'entre-deux-tours. Alors qu'Emmanuel Macron s'est rendu à la chambre de commerce d'Amiens pour rencontrer des représentants des salariés de l'usine Whirlpool, Marine Le Pen fait une apparition surprise très remarquée sur le parking. Le candidat d'En Marche! décide de s'y rendre lui aussi. "C'est fini, on est des bourgeois, je ne peux pas paraître planqué. Le coeur de la bête, il est là, il faut y aller. Parce que si vous écoutez les mecs de la sécurité, vous finissez comme Hollande".