TPMP : JoeyStarr regrette, Hanouna anime, mais sans ses chroniqueurs

  • A
  • A
TPMP : JoeyStarr regrette, Hanouna anime, mais sans ses chroniqueurs
Cyril Hanouna était bien aux commandes de son émission quotidienne "Touche pas à mon poste", mercredi soir.@ Capture d'écran D8
Partagez sur :

Cyril Hanouna a finalement assuré la présentation de "Touche pas à mon poste" mercredi, au lendemain de la gifle donnée à Gilles Verdez par JoeyStarr, qui s’est excusé dans une vidéo. 

Cyril Hanouna avait prévenu : si JoeyStarr ne s’excusait pas après la gifle assénée à Gilles Verdez mardi en plein direct, il ne présenterait pas son émission mercredi. A 18h50, l’animateur de Touche pas à mon poste était pourtant bien présent à l’antenne.

"Un geste regrettable". Seul sur le plateau, il a dévoilé une courte vidéo dans laquelle le juré de Nouvelle Star revient sur ce fâcheux épisode : "Ça a été vachement vite, le geste a été aussi très vite, c'est un malencontreux geste, un geste regrettable de ma part", a-t-il expliqué. "Mais bon, voilà quoi, on était quand même sur un lieu de travail, on n'est pas tous des pantins, pas tous obligés d'être sur le diapason de gens qui débarquent comme ça. Voilà, c’est malheureux."

Les chroniqueurs "pas convaincus". Pas suffisant toutefois pour les chroniqueurs de l’émission, qui, ont décidé de ne pas y participer. "Cyril Hanouna obligé de faire l'émission par contrat. Pas les chroniqueurs. On reste dans la loge!#solidaritéGilles", a notamment tweeté Thierry Moreau.

Laurie Cholewa en avocate de JoeyStarr. A leur place, l'animateur a fait venir des gens du public autour de la table. Il a ensuite accueilli la présentatrice de Nouvelle Star, Laurie Cholewa, venue défendre son acolyte. "On est venu le titiller, on sait qu'il est sanguin (...) On l'a pris aussi pour ce côté-là, car il est imprévisible", a-t-elle tenté de justifier.

Gilles Verdez "choqué et blessé". Quant à la victime, "Gilles Verdez était extrêmement choqué et blessé", a confié Cyril Hanouna. L’ancien rédacteur en chef du Parisien s’exprimera publiquement jeudi "sur les gestes inadmissibles de Joey Starr", a-t-il écrit sur Twitter.

Le CSA saisi. L’épisode de la gifle n’a en tout cas pas plu aux téléspectateurs. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a reçu 290 plaintes entre mardi soir et mercredi au sujet de l’émission. Le régulateur précise qu'il les examinera "prochainement" en groupe de travail. La grande majorité réclame des sanctions à l'encontre de JoeyStarr, actuellement juré de La Nouvelle Star sur D8, tandis qu'une petite partie demande la suppression de l'émission phare de D8, TPMP, qui réunit fréquemment près de 2 millions de téléspectateurs.