Vincent Vinel, le candidat malvoyant de The Voice 6, a "l’impression d’être sur une nouvelle planète"

  • A
  • A
Partagez sur :

Révélation du premier prime de la saison 6 du télé-crochet de TF1, Vincent Vinel était "Le camarade du jour" dans "La cour des grands", lundi. Le candidat malvoyant est revenu sur ce qui a changé dans sa vie depuis la diffusion de sa première prestation.

INTERVIEW

"Je ne m’attendais pas à tout ça." Voilà les premiers mots de Vincent Vinel, lundi sur Europe 1. Le jeune candidat de "The Voice" a ébloui tout le monde, public et médias confondus, samedi soir avec sa reprise de "Lose Yourself" d’Eminem dans "The Voice". "Je suis le premier surpris de tout ce qu’il se passe, explique le jeune homme de 20 ans. J’ai l’impression d’être sur une nouvelle planète. Il faut que je m’y habitue un peu. Ça change vraiment la vie, mine de rien."

En plus du chant, le candidat malvoyant s’est particulièrement illustré au piano, un instrument qu’il manie à merveille. Et le jeune artiste refuse de voir son handicap comme un obstacle : "Je pars du principe que le handicap, on peut le voir de deux façons. Soit on va s’apitoyer sur son sort, soit on va y aller et on va montrer qu’on est capable. J’ai choisi ce que je voulais faire."

Vincent Vinel a par ailleurs expliqué que les casteurs du télé-chrochet de TF1 l'ont repéré à Paris, à la gare Saint-Lazare, où il a l'habitude de s'illustrer sur un piano mis à la disposition des passants. En voyant ce qu'il est capable de faire, on comprend aisément pourquoi il a attiré leur attention.