Télévision : TF1 et SFR enterrent la hache avec la signature d'un accord

  • A
  • A
Télévision : TF1 et SFR enterrent la hache avec la signature d'un accord
TF1 et SFR se réconcilient.@ Montage via AFP
Partagez sur :

Après des mois de tensions entre TF1 et SFR, les deux groupes se réconcilient. Les abonnés du second pourront bénéficier d'un service enrichi pour les contenus du premier.

Les téléspectateurs de TF1 et abonnés à une box SFR peuvent être soulagés. Le groupe de télévision et l'opérateur télécom ont annoncé lundi la signature d'un "accord de distribution global" mettant fin à leur litige et permettant la reprise du service de rediffusion MYTF1 après plus de trois mois d'interruption. TF1 avait arrêté de livrer son service de replay à SFR fin juillet, après le refus de l'opérateur de négocier une nouvelle offre "TF1 premium" pour l'autoriser à diffuser ses programmes.

Un service "enrichi". Le groupe de télévision a finalement obtenu gain de cause, en obtenant le "premier accord de distribution global intégrant l'offre TF1 premium et des services complémentaires", selon un communiqué commun avec Altice-SFR. Les abonnés de SFR bénéficieront ainsi d'un service de replay "enrichi" avec des programmes disponibles en avant-première ou encore une durée de rediffusion allongée au-delà de sept jours.



Parmi les nouveaux services proposés, les clients de SFR pourront visionner les programmes de TF1 sur smartphone ou tablette, mais aussi utiliser ces appareils mobiles pour diffuser des programmes sur leur télévision. Une nouvelle chaîne "reprenant les programmes du groupe TF1" sera en outre diffusée par SFR en exclusivité pendant six mois à partir du premier trimestre 2018. L'opérateur pourra aussi retransmettre les matches de la prochaine Coupe du monde de football en ultra haute définition (4K). L'accord inclut enfin la diffusion des cinq chaînes en clair du groupe TF1, qui assumera "la prise en charge (de leurs) coûts de transport".

Des mois de tensions. En conséquence, les deux groupes "mettent un terme à leurs procédures respectives", après plusieurs mois de tensions. TF1 avait entamé l'an dernier des tractations avec les opérateurs télécoms pour qu'ils partagent les revenus issus de la diffusion par internet de ses chaînes (TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI), qu'il leur fournissait gratuitement jusqu'à fin 2016. Mais SFR a rompu les négociations au printemps, demandant au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) d'arbitrer le différend, avant le coup de force de TF1 et la réconciliation finale.