Second départ pour L'Emission pour tous

  • A
  • A
Second départ pour L'Emission pour tous
Laurent Ruquier présente "L'Emission pour tous" sur France 2.@ FTV
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Laurent Ruquier, de retour lundi en access sur France 2, va tenter de donner un nouveau souffle à son talk-show.

Le retour. Après une interruption de deux semaines en raison de la retransmission des JO de Sotchi, Laurent Ruquier revient lundi à 18h30 sur France 2 avec L'Emission pour tous, son talk-show lancé en janvier dans l'espoir de sauver l'access prime time de France 2, cette case d'avant-soirée dont l'audience est à la dérive depuis des mois. Alors que son émission n'a pas encore fait ses preuves, l'animateur annonce quelques changements… et demande surtout du temps pour s'installer.

Des audiences décevantes. Car comme l'a admis Laurent Ruquier au micro du Grand Direct des médias sur Europe 1, les premiers scores de L'Emission pour tous ont été en dessous de ses attentes, en tout cas sur "les dernières émissions". La semaine qui a précédé les JO, L'Emission pour tous tournait autour de 1,1 million de téléspectateurs et 7% de part d'audience. Encore loin des 10% de parts de marché, l'objectif fixé par la direction de France Télévisions en janvier.

"Ça prouve qu'il faut encore travailler", a affirmé Laurent Ruquier. Mais "je ne suis pas inquiet sur cette émission parce que j'ai déjà vécu ça. Qu'est-ce que je n'ai pas entendu, il y a trois saisons, au moment d'On n'demande qu'à en rire", a-t-il poursuivi, faisant référence à sa précédente émission en access sur France 2. "On a démarré très bas aussi et l'émission a duré trois saisons, elle a fait connaître plein d'humoristes, ça a été un succès de la chaîne", a-t-il rappelé.

"Laissez-nous du temps". Laurent Ruquier s'est tout de même engagé sur un score d'audience d'ici à la fin de la saison. "Si d'ici fin juin, je fais encore 6, 7, 8% de parts de marché, j'arrêterai de moi-même", a-t-il promis. "Je considère que si on fait 5, 6 ou 7%, comme le font De Caunes ou Hanouna, on ne fait pas suffisamment de téléspectateurs", a ajouté l'animateur, en référence aux scores des talk-shows concurrents en access.



"Laissez-nous du temps, c'est tout ce que je demande", a poursuivi Laurent Ruquier. Mais "franchement, je serai le premier à ne pas avoir envie de continuer" si L'Emission pour tous est "en dessous de 10% dans quelques mois", a assuré  l'animateur. "Je me dirais que c'est un échec, mais croyez-moi, je vais me battre pour qu'on soit au-dessus de 10".

Quelles nouveautés ? Les téléspectateurs peuvent s'attendre à quelques changements pour ce "second démarrage" de L'Emission pour tous. Première nouveauté : le programme sera désormais en direct, et non plus enregistré dans l'après-midi. "Ça va nous permettre de mieux préparer l'émission, tout simplement", a justifié Laurent Ruquier.

L'animateur compte aussi s'impliquer plus dans le talk-show. "Je vais essayer d'être plus présent", a-t-il expliqué. "Il m'a été reproché d'être un peu trop un passeur de plats dans l'émission et de ne pas assez parler, de ne pas suffisamment affirmer moi-même des idées ou commenter l'actualité". Désormais, Laurent Ruquier va "lancer l'émission de façon plus personnelle", a-t-il annoncé.



Pour le reste, L'Emission pour tous ne va pas tellement changer. Et le décor, moqué pour son côté vieillot lors du lancement du programme, restera le même. Ruquier en est-il satisfait ? Il esquive : "on va faire avec ! Je n'y connais rien en décor, donc je fais confiance à la production".

sur le même sujet, sujet,

INFO E1 - France 2 a une Emission pour tous de secours

AUDIENCES - Ruquier en access, ça marche ou pas ?

DÉCRYPTAGE - Pourquoi Sophia Aram a échoué