Règlement de comptes entre Lilian Thuram et Karine Le Marchand

  • A
  • A
Règlement de comptes entre Lilian Thuram et Karine Le Marchand
Lilian Thuram nie avoir violenté son ex-compagne Karine Le Marchand.@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDEO - L'ancien footballeur a dévoilé un texto de son ex-compagne, jeudi sur Canal+. Celle-ci se dit "meurtrie et sidérée".

Le déballage continue. Accusé de violences conjugales par son ex-compagne, l'animatrice Karine Le Marchand, Lilian Thuram a contre-attaqué jeudi. Invité du Grand Journal de Canal+, l'ancien footballeur a donné sa version des faits et dévoilé un SMS à l'appui de ses affirmations.

"Elle m'a dit qu'elle allait me détruire". "Une femme avec qui je vivais me dit qu'elle veut partir. Jusque-là, il n'y a pas de problème", a d'abord expliqué Lilian Thuram sur le plateau de l'émission. "Elle demande une compensation par rapport aux années qu'on a passées ensemble. J'ai trouvé ça un peu surréaliste et j'ai dit non". Et l'ex-international d'ajouter : "Elle m'a envoyé un texto, elle m'a dit qu'elle allait me détruire, détruire mon image".

Pour appuyer ses dires, Lilian Thuram a dévoilé un SMS envoyé par Karine Le Marchand et "constaté par huissier". "Je rentre avec mes affaires à la maison. Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l'avoir, au-delà de ce que tu imagines", pouvait-on lire.

>> Regardez les déclarations de Lilian Thuram au Grand Journal jeudi (vidéo Télé-Loisirs) :

Le rappel des faits. Karine Le Marchand, qui anime notamment L'amour est dans le pré sur M6, avait déposé plainte le 4 septembre contre Lilian Thuram pour violences conjugales. Elle accusait le champion du monde de football 1998, dont elle était la compagne depuis sept ans, de l'avoir attrapée par les cheveux et de l'avoir poussée à trois reprises contre le réfrigérateur. Cependant, quelques jours plus tard, l'animatrice retirait sa plainte et publiait un communiqué décrivant son ancien compagnon comme "une personne exemplaire, aux valeurs morales très fortes, aux combats sincères et nobles".

Malgré tout, Lilian Thuram a choisi de s'expliquer publiquement car l'accusation de son ex-compagne aurait été préjudiciable à sa fondation contre le racisme. "Je devais aller en Bolivie, mais ils ont décliné à cause de cette information", a-t-il expliqué sur Canal+. "Même chose en Italie". "Je n'ai jamais été violent avec Karine Le Marchand, je ne serai jamais violent avec aucune femme", a également insisté l'ancien footballeur.

Karine Le Marchand "meurtrie et sidérée". Sur son compte Twitter, le journaliste Thomas Hugues, présentateur de Médias le magazine sur France 5, a rapporté vendredi la réaction de Karine Le Marchand. "Je suis meurtrie et sidérée, je ne comprends pas", lui a-t-elle dit au téléphone. "J'avais publié un communiqué pour apaiser la situation. Je regrette d'avoir retiré ma plainte", a-t-elle poursuivi, affirmant avoir "subi des pressions".



>> Comment les people règlent leurs comptes par médias interposés : regardez le débat du Grand Direct des médias de vendredi :