La télé allemande marie de faux Hollande et Merkel

  • A
  • A
La télé allemande marie de faux Hollande et Merkel
@ SAT.1/ Stefan Erhard
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Dans un téléfilm diffusé outre-Rhin, le Président français, interprété par Philippe Caroit, et la chancelière allemande ont une relation amoureuse.

Mardi soir, les téléspectateurs de la chaîne privée SAT-1 découvriront Die Staatsaffäre (L'affaire d'Etat), épisode unique d'un téléfilm comique où l'expression "couple franco-allemand" prend tout son sens. L'intrigue ? Vingt-cinq ans après une unique nuit d'amour au soir du 9 novembre 1989, Anne Bremer, désormais Chancelière, et Guy Dupont, nouveau Président français, se retrouvent lors d'un sommet européen. Les deux ex-amants se reconnaissent et se tombent dans les bras, début de plusieurs mois de passion secrète, sur fond de débat environnemental entre les deux pays. Traqués par les paparazzis, Dupont et Bremer vont-ils être poussés à rendre publique leur liaison ? Avec quelles conséquences dans l'opinion ?



Caroit : "Je vois Hollande et Merkel autrement"par Europe1fr

Le comédien Philippe Caroit, qui incarne Guy Dupont, désamorce d'entrée : "Le Président, ce n'est ni Hollande ni Sarkozy, et la chancelière n'est pas une Angela Merkel !", confie-t-il à Europe 1. Lui, grand sec, et Veronica Ferres, blonde superbe, endossent deux rôles où toute ressemblance physique et morale avec les deux chefs d'Etat actuels serait purement fortuite. Au mieux, Caroit s'est amusé à placer quelques codes du Nicolas Sarkozy période "bling bling" : "Je lui ai mis des Ray Ban et une Rolex, et sa petite amie est une top model !".

"Je me suis amusé !" Le tournage de Staatsaffäre ? Un moment de plaisir pour Caroit, ravi de tourner avec la star allemande, équivalent outre-Rhin de notre Judith Godrèche. Du téléfilm, le comédien, devenu célèbre avec la série R.I.S Police scientifique sur TF1, retient l'humour potache, notamment au travers des caricatures des différents chefs d'Etat, comme ce Président du Conseil italien venu au sommet européen avec... ses deux jeunes maîtresses ! Vous avez dit Berlusconi ?



"On est sans cesse épié'". Surtout, Philippe Caroit ressort de Staatsaffäre avec une nouvelle vision de la politique. "C'est un métier atroce ! On est sans cesse épié, ceux qui ne vous aiment pas vous interpellent à n'importe quel moment, vos ennemis cherchent le moindre prétexte pour vous tuer politiquement, les photographes vous épient..." Celui qui parle aussi bien français qu'allemand semble marqué par la dureté de l'opinion allemande : il l'assure au micro d'Europe 1, outre-Rhin, l'épisode Julie Gayet aurait valu à un éventuel chancelier une démission pure et simple.

L'Elysée au courant. François Hollande sera-t-il branché demain soir devant SAT-1 ? En tout cas, il a été mis au courant de l'existence du programme. Sa source ? Angela Merkel elle-même ! Veronica Ferres, qui campe la chancelière, a rencontré Merkel pendant le tournage et lui a présenté le projet. L'idée aurait amusé Angela, assure la comédienne dans la presse allemande. Quant à une diffusion en France, elle ne devrait pas tarder estime Caroit : "Quand les chaînes françaises verront le téléfilm, elles vont forcément l'acheter !"