Quand Johnny Hallyday se moquait de "la vie de con" de Michel Drucker

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Du sport, une hygiène de vie saine, une vie personnelle stable… Voici la recette de la longévité de Michel Drucker moquée par son ami Johnny Hallyday, qui ne partageait pas sa vision.

INTERVIEW

Rester jeune dans sa tête, et en pleine forme dans son corps. Telle est l'exigence que s'est fixé Michel Drucker. À 76 ans, l'animateur publie Il faut du temps pour rester jeune, aux éditions Robert Laffont.

"Johnny m'a dit une chose formidable, peu de temps avant sa disparition : 'J'ai été jeune tellement longtemps que je ne me suis pas vu vieillir'", rapporte Michel Drucker, mercredi matin, au micro de Nikos Aliagas sur Europe 1.

Pas d'alcool, pas de tabac, pas de nuits blanches. L'animateur de Vivement dimanche, qui confie penser au chanteur disparu "tout le temps", raconte cette anecdote : "Johnny me disait : 'Comment tu fais pour avoir cette pêche ? Tu es encore bien pour ton âge'. Je lui répondais : 'Je te signale qu'on a le même âge, Johnny. On a débuté ensemble", rétorquait-il, amusé. Michel Drucker poursuit le dialogue : "On se connaît depuis l'âge de 18 ans. Tu le sais, je ne bois pas, je ne fume pas, je dors, je ne sors pas la nuit, je fais de la prévention. Je gère le temps et je fais très attention : pas de vie mondaine, je fais six heures de sport, j'ai la même femme depuis 45 ans", se souvient-il. "Et là il terminait toujours pas dire : 'Ouais, t'as une vie de con quoi !'"

>> De 7h à 9h, c'est deux heures d'info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Ma vie de con, elle consiste à faire très gaffe", confesse Michel Drucker, qui assume d'être "hypocondriaque". "Mon challenge, c'est de rester longtemps dans ce métier qui est ma passion, car j'ai le goût des gens. Mais c'est un boulot quotidien."