Promotion croisée de LCI : le CSA met en demeure le groupe TF1

  • A
  • A
Promotion croisée de LCI : le CSA met en demeure le groupe TF1
Dans un communiqué, le CSA demande à TF1 de "se conformer à l'interdiction de la promotion croisée".@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le CSA demande à TF1 de "se conformer à l'interdiction de la promotion croisée" en vigueur depuis 2001.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a mis en demeure le groupe TF1. Ce dernier n'a pas le droit de faire la promotion de LCI sur ses chaînes pendant deux ans, comme c'était le cas il y a quelques années avec TMC et NT1.

La promotion croisée au centre du débat. Le mois dernier, Gilles Pélisson, le nouveau patron du groupe TF1, avait saisi le CSA pour lui demander de modifier la convention de LCI au sujet de la promotion croisée. La raison ? Les chaînes du groupe n'ont pas le droit de faire de publicité pour LCI, alors que les chaînes de France Télévisions font régulièrement la promotion de la nouvelle chaîne France info sur leurs antennes.

Dans un communiqué, le CSA demande à TF1 de "se conformer à l'interdiction de la promotion croisée qui figure dans la convention du 8 octobre 2001 conclue entre le CSA et TF1". L'institution précise, dans un second temps, que "faute de s'y conformer dans les plus brefs délais, la société TF1 pourrait faire l'objet d'une procédure de sanction."