"Prodiges", sur France 2 à 20h55 : "Pousser ces jeunes talents vers le haut"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

France 2 propose jeudi soir le début de la troisième saison de "Prodiges", présenté par Marianne James. Un concours de jeunes talents, virtuoses du classique.

INTERVIEW

Mettre la musique classique et des jeunes talents à l'honneur. C'est tout l'objectif de Prodiges, dont France 2 propose la troisième édition, jeudi soir à 20h55. Dans ce concours pour jeunes virtuoses, des adolescents de 12 à 16 ans se produisent sur scène, dans les catégories chant, danse et instrument, et tentent de se qualifier pour la finale du concours, qui aura lieu la semaine prochaine. Patrick Dupond - danseur - et Gautier Capuçon - violoncelliste - étaient dans Le grand direct des médias pour évoquer le programme.

"Ils ont des potentiels à couper le souffle". "Cette année, le millésime est sublime", prévient Patrick Dupond. Parmi les candidats de jeudi soir, les téléspectateurs pourront découvrir Clara, 12 ans, petit rat de l'Opéra de Paris, ou encore Marin, 12 ans et demi, et clarinettiste de talent. "Ils ont des potentiels à couper le souffle", assure le danseur étoile. Grâce à Prodiges, ces jeunes talents vont avoir la chance unique de se produire devant 3.000 personnes, accompagnés de l’Orchestre national des Pays de la Loire (ONPL). De tels moyens pour une émission, "c'est rarissime", assure Patrick Dupond.

"Prodiges, c'est une école de la scène et de la vie". Mettre en concurrence des adolescents sous les lumières de la télévision, l'idée peut déplaire à certains. Gautier Capuçon cherche immédiatement à désamorcer toute polémique. "Prodiges c'est une école de la scène et de la vie", explique-t-il, soulignant que l'esprit de compétition est ce qui attend chaque artiste dans sa vie professionnelle future. "On veut pousser ces jeunes talents vers le haut", affirme de son côté Patrick Dupond. Jeudi soir, les trois meilleurs jeunes de chaque catégorie seront qualifiés pour la grande finale, la semaine prochaine.